L’Amiens SC construit son maintien point par point

gurtner

En ramenant le point du nul d’Angers (0-0) samedi soir, l’Amiens SC a entretenu sa belle dynamique en signant un quatrième match consécutif sans défaite. Si le plus dur reste à faire, les polémistes de la Tribune des Sports, diffusée chaque lundi sur France Bleu Picardie et animée par Mathieu Dubrulle, ont noté l’importance de ce résultat avant d’aborder le sprint final au retour de la trêve.

Angers, une bonne opération

Invité de la Tribune des Sports, Luigi Mulazzi considère que la victoire contre Caen, début février, demeure « le match pivot » de la deuxième partie de saison de l’Amiens SC. Et pour cause, le club picard reste sur deux victoires pour autant de nuls et une seule défaite depuis ce précieux succès contre les Normands. « Caen, c’était le début de la série, poursuit le président délégué de l’ASC. Maintenant, il faut gagner des matches mais aussi savoir faire des nuls pour se maintenir. Et c’est ce qu’on a fait à Angers, même si ce n’était pas un grand match, loin de là. C’est une équipe contre qui on n’a encore jamais gagné en Ligue 1, ça reste donc un excellent résultat. C’est le genre de match où il faut savoir prendre un point. »

Un point qui laisse beaucoup moins de regrets qu’au match aller, où Amiens avait dominé la rencontre de la tête et des épaules. « Cette fois-ci, c’est presque un soulagement que ça se termine à 0-0, assure Romain Pechon du 11 Amiénois. Il y a eu cet arrêt de Gurtner sur le penalty de Lopez et une domination globale des Angevins. En finalité, Amiens a quasiment rendu la monnaie de sa pièce à Angers. Quand on joue le maintien, c’est important de ne pas perdre ce genre de match. » « Comptablement, c’est une très bonne opération, surenchérit Jérome Crépin, président du SC Abbeville. Je pense qu’Amiens perdait ce match en octobre ou novembre. En plus, les faits de jeu ont été favorables, avec ce penalty arrêté et un second que l’arbitre n’ose pas siffler derrière. »

Quoi qu’il en soit, Amiens a confirmé avoir retrouvé une certaine solidité à l’approche du sprint final. Surtout, tenir en échec Angers est une véritable référence selon Antoine Caux du JDA : « C’est un match un peu thermomètre sur la place d’Amiens en Ligue 1. Angers est un peu le double, le jumeau d’Amiens. C’était un modèle à copier quand Amiens est arrivé en Ligue 1. Réussir ce 0-0 veut donc dire beaucoup. En plus, il y a un aspect psychologique supplémentaire avec le penalty arrêté par Régis Gurtner. » Voir la série positive prendre fin à l’orée de l’ultime trêve internationale de la saison aurait été un véritable coup d’arrêt pour l’actuel dix-septième de Ligue 1 Conforama.

À l’inverse, Amiens a conservé sa marge de manœuvre de sept points sur la zone rouge, tout en maintenant une dynamique positive au sein du groupe. Que demander de plus ? Le maintien d’ici les prochaines semaines ! 

Source : France Bleu Picardie

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Stade de la Licorne

Luigi Mulazzi : « La Licorne va bientôt passer à 13 000 places »

Kakuta Rayo Vallecano

Amiens SC : La piste Kakuta n’est pas enterrée