Kakuta Guirassy Amiens sc

Respectivement meilleur buteur et meilleur passeur de l’Amiens SC, Serhou Guirassy et Gaël Kakuta ont tenté de tirer vers le haut le secteur offensif cette saison. Mais trop esseulés, les deux hommes n’ont pas suffi pour éviter au club de pointer à la 19e place après 28 journées de championnat, synonyme de relégation à l’échelon inférieur. Découvrez notre analyse statistique de l’efficacité offensive des joueurs amiénois avec La Ligue des Datas.

Publicité


La méthodologie de l’étude

Au-delà des buts et des passes décisives, il existe une multitude de statistiques permettant d’appréhender avec plus de précision un match de football. Les créations d’actions de tirs et de buts (lorsque le tir est converti en buts) mettent en avant les créateurs et les joueurs les plus dangereux. Pour être précis, ce sont les actions d’un joueur (une passe, un dribble, une faute obtenue, un coup de pied arrêté) menant directement à un tir ou un but.

Publicité


L’axe vertical présente les actions créatrices de tirs, c’est ainsi le meilleur axe pour analyser le niveau individuel du joueur. L’axe horizontal est plus lié au niveau des coéquipiers et à la chance. En effet, si une équipe marque plus de buts, ses joueurs seront forcément impliqués dans plus d’action de but.

Publicité


Kakuta, créateur d’occasion

Si Saman Ghoddos est le joueur qui sort du lot sur ce graphisme, l’Iranien n’a joué que l’équivalent de 2,6 matches. Un échantillon beaucoup trop faible pour en dégager la moindre conclusion. Pour autant, il parvient à avoir un réel impact sur son équipe en dépit d’un temps de jeu limité. Cette exclusion faite, le joueur qui crée le plus d’actions de tir est donc Gaël Kakuta, avec en moyenne 2,5 actions créant un tir par matches. Le meneur de jeu devance largement Serhou Guirassy, avec 37 actions débouchant sur un tir en 21 matches. Le duo devance Juan Otero, pourtant utilisé avec parcimonie cette saison.

Publicité


Serhou Guirassy, le serial buteur

Avec neuf buts inscrits cette saison, Serhou Guirassy n’a pas seulement été le meilleur buteur du club, il a également été celui qui a été à l’origine d’actions créant le plus de buts par match. Ainsi, l’ancien joueur de Cologne parvient à créer une action de but tous les deux matches, un ratio de très bonne facture. Là encore, il est suivi de près par Gaël Kakuta, à l’origine de huit buts cette saison. Comme pour l’analyse statistique précédente, ce sont ensuite des joueurs au temps de jeu limité qui prennent les troisième et quatrième places. Brillant contre les gros, Fousseni Diabaté est lié à quatre actions créant un but. Quant à Chadrac Akolo, il affiche un ratio d’une action de but tous les deux matches. Un total à relativiser au regard de son faible temps de jeu.

Finalement, cette étude statistique symbolise parfaitement la saison de l’Amiens SC. Porté par un grand Serhou Guirassy, secondé par un Gaël Kakuta plus discret mais toujours efficace, le club picard a manqué de joueurs réguliers pour espérer terminer plus haut qu’à une peu envieuse dix-neuvième place.

La Rédaction (avec la Ligue des Datas)

A lire aussi : 

Amiens SC : Les bons coups de John Williams (2/3)

Amiens SC : Divergences autour de la prolongation de Luka Elsner ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments