L’Amiens SC « déterminé à défendre le principe d’équité devant le Conseil d’Etat »


Dans la foulée de l’annonce du tribunal administratif de Paris de rejeter son recours portant sur sa relégation en Ligue 2, l’Amiens SC a réagi par la voie d’un communiqué qui stipule son désir de poursuivre le combat devant le Conseil d’Etat.

La suite après cette publicité

Le communiqué du club :

L’Amiens SC prend acte de l’ordonnance rendue ce jour par la présidente du tribunal administratif de Paris, qui renvoie au Conseil d’État l’examen des demandes du club et en particulier de sa demande de suspension en urgence de la décision du 30 avril 2020 du conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP).

La suite après cette publicité

C’est avec satisfaction que l’Amiens SC a relevé que le tribunal administratif a placé le débat au niveau des grands principes généraux du droit et de l’opportunité de plaider sa cause devant la plus haute juridiction administrative française.

La suite après cette publicité

Cette décision confirme la légitimité de l’action de l’Amiens SC menée au nom de l’ensemble du football professionnel pour faire respecter le principe de l’équité sportive et démontre que ce débat porté devant la justice ne concerne pas uniquement le cas particulier de l’Amiens SC et de sa relégation mais aussi de l’ensemble des clubs professionnels français.

La suite après cette publicité

En effet, la présidente du tribunal administratif de Paris a considéré que la décision du conseil d’administration de la LFP du 30 avril 2020, en tant qu’elle adopte de nouvelles modalités de classement pour le championnat de Ligue 1 en cours de saison et alors qu’il restait encore 10 matchs à jouer, avait le caractère d’un acte réglementaire de portée générale relevant de la compétence en premier et dernier ressort du Conseil d’État.

Les dernières décisions prises par les instances sportives, notamment celle prise par l’Assemblée générale de la LFP le 20 mai dernier de faire passer de 20 à 22 le nombre de clubs de Ligue 2 pour la saison prochaine et d’interdire toute relégation, seule instance démocratique, démontrent que la situation exceptionnelle à laquelle a été confronté le football professionnel autorise l’aménagement des compétitions pour la saison prochaine dans le respect de l’équité sportive.

L’Amiens SC reste plus que jamais déterminé à faire valoir ses droits et obtenir son maintien en Ligue 1 sur le terrain judiciaire au regard des circonstances injustes de sa relégation. Il a donc décidé de saisir immédiatement le Conseil d’État de sa demande de suspension de la décision du conseil d’administration de la LFP du 20 avril dernier accompagnée d’une demande d’annulation au fond de cette décision inacceptable. L’ensemble du club, de ses partenaires et de ses supporters maintiennent leur Union sacrée pour notre territoire !

A lire aussi : 

Bernard Joannin (Amiens SC) : « Nous allons aller devant le Conseil d’Etat ! »

Amiens SC : Le tribunal administratif a rejeté le recours contre la LFP

Laisser un commentaire