les notes du match

On dit que l’appétit vient en mangeant. Avec trois victoires consécutives à domicile et un bon match nul à Reims, l’Amiens SC sera très certainement affamé avant d’affronter une solide équipe angevine, toute proche d’assurer son maintien en Ligue 1, samedi soir. 

Vaincre sa bête noire

Trois confrontations depuis son accession en Ligue 1 et toujours aucune victoire pour Amiens face à Angers, une formation souvent prise comme modèle et jusqu’ici bête noire des Amiénois. « C’est vrai, reconnaît Pélissier. Maintenant, chaque série a une fin. C’est un adversaire qu’on n’a pas encore battu, on n’a pas encore marqué de but contre eux, j’espère que la série va s’arrêter. » Surtout qu’il s’en est fallu de peu pour que ce soit déjà le cas au match aller, en janvier dernier. « Ils étaient venus à un moment où ils n’étaient pas bien sur le plan psychologique. Ils étaient vraiment venus pour fermer la boutique, se rappelle l’entraîneur de l’ASC. Ils étaient parvenus à leurs fins, même si on avait monopolisé le ballon et qu’on s’était créé des situations. »

Le tout sans parvenir à faire sauter le verrou adverse, concédant ainsi un match nul frustrant avant de s’incliner contre Paris, à Lille et face à Lyon. « Il y a de l’eau qui a coulé sous les ponts depuis le mois de janvier. Ils n’étaient pas sur une bonne dynamique et on débutait la nôtre, note Pélissier. Aujourd’hui, le match est un peu différent. » Effectivement, Angers n’a concédé que trois défaites sur ses dix derniers matches. Surtout, les hommes de Stéphane Moulin ont signé quatre précieux succès, face à Nantes (1-0), Dijon (1-0), Strasbourg (1-2) et Nice (3-0), pour assurer de manière quasi certaine son maintien et aborder ce match retour avec davantage de confiance. « Ils sont capables de faire le jeu, de mettre beaucoup d’intensité et de vitesse à domicile. Je pense qu’on verra un tout autre match », avance Christophe Pélissier.

D’autant qu’Amiens est également sur une pente ascendante depuis un mois. Et même s’il faudra faire sans Serhou Guirassy (suspendu) et Steven Mendoza (malade) Christophe Pélissier peut légitimement aborder ce déplacement en Maine-et-Loire avec l’ambition d’entretenir la bonne dynamique actuelle : « Angers est une équipe très difficile à jouer, c’est donc un match très intéressant pour nous. De notre côté, il faut garder la même exigence et la même ambition dans le jeu. On avait su le faire à Reims, où c’était déjà difficile. On y va avec l’ambition de l’emporter car on a vu que gagner des matches nous faisait vraiment avancer. Pour cela, il faut garder le niveau de performance qu’on a à l’heure actuelle. »

En quête d’un premier succès loin de ses bases en 2019, l’Amiens SC tentera de rééditer la bonne performance de Reims, tout en s’évitant le trou d’air de fin de match. S’ils parviennent à remplir cette part du contrat, les Picards ne devraient pas être loin de la vérité. 

Romain PECHON

ANGERS SCO – AMIENS SC 

29ème journée de Ligue 1 Conforama

Samedi 16 mars, 20 heures

Stade Raymond Kopa, Angers

Arbitre : M. Millot

Laisser un commentaire