Amiens SC PFC Mendoza
Panoramic

Après une première victoire contre Nancy, l’Amiens SC est rapidement retombé dans ses travers au Havre et contre le Paris FC, en concédant deux défaites peu reluisantes. Face à Châteauroux, avec une équipe toujours aussi expérimentale, les hommes de Luka Elsner doivent l’emporter pour éviter qu’un nouveau climat de crise s’installe autour du club.

Publicité


Amiens doit vite hausser le ton

Un mois après la reprise du championnat, l’Amiens SC en est toujours au même point. Les joueurs (Mendoza, Ghoddos, Konaté, Chedjou et Zungu) qui doivent partir sont toujours là et ceux qui sont espérés se font toujours attendre ou presque. Ainsi, cette nouvelle semaine n’a été marquée par aucune recrue, alors que Luka Elsner attend toujours un défenseur et un ailier. C’est donc avec les mêmes forces en présence (ou presque) que les Picards vont tenter de relever la tête après la très pâle copie rendue contre le Paris FC la semaine dernière. « On a essayé de bien rectifier le tir sur l’aspect de comment gagner un match, parce qu’on les perd par nous-mêmes et les buts que l’on encaisse, amorce Luka Elsner. On a beaucoup travaillé sur l’exigence de chaque instant pour ne pas perdre les matches sur nos propres erreurs. »

Publicité


Il est vrai que face au Paris FC, l’Amiens SC a donné le bâton pour se faire battre, offrant notamment sur un plateau le but du break à son adversaire. « Les buts encaissés viennent d’un manque d’attention à des moments-clés du match et on passe à côté de cette capacité à prendre des points, regrette le coach de l’ASC. Il faut que l’on passe rapidement à autre chose pour prendre des points à Châteauroux. » Car après trois journées, l’urgence de points se fait déjà ressentir pour le relégué picard, qui a tout intérêt à très vite s’extirper de cette dangereuse deuxième partie de tableau dans laquelle il est actuellement plongé. Pour cela, Luka Elsner pourra compter sur le retour de suspension de Mickaël Alphonse mais aussi sur Aurélien Chedjou, qui s’est de nouveau mis à la disposition de son entraîneur.

Publicité


Konaté, le détonateur ?

Reste à savoir si l’ensemble des partants potentiels débuteront la rencontre ce samedi soir. « Si sur le terrain ça se passe bien, et que les performances sont là, qu’il y ait une potentielle réflexion sur un départ ne me dérange pas, par contre si la performance ne suit pas, c’est plutôt facile, avance Luka Elsner. C’est ce qui s’est passé sur la semaine avant le Paris FC. » Ainsi, Saman Ghoddos très décevant depuis le début de saison et en instance de départ pour Brentford ne sera pas du voyage dans le Berry. Par contre, Moussa Konaté devrait connaître une deuxième titularisation de rang. « Moussa est dans une logique de progression physique pour retrouver son niveau, prévient son entraîneur. Il a fait preuve de beaucoup d’implication mais c’est ce que j’attends de lui. Avec de l’implication et de l’investissement, il retrouvera son niveau. Pour l’instant, il garde la confiance du groupe et du staff pour mener à bien cette mission de marquer. » 

Publicité


Muet à l’occasion de son premier déplacement de la saison, Amiens aura bien besoin d’un buteur pour faire tomber Châteauroux, « une équipe très solide de Ligue 2 » selon Luka Elsner. « C’est une équipe qui a beaucoup d’expérience dans ce championnat, se maintient toujours à ce niveau, a une équipe cohérente. C’est une formation compliquée à jouer contre qui il n’est pas aisé de se créer des situations offensives, même si parfois elle laisse le ballon à son adversaire, décrypte le technicien amiénois. Comme beaucoup d’équipes de L2, ils ont cette capacité à être dangereux à des moments-clés, que ce soit sur des coups de pied arrêtés, des récupérations ou des renversements de jeu. Ils sont capables de faire ces choses. Comme c’est plutôt un club intéressant au niveau de la formation, ils ont aussi toujours un ou deux joueurs capables d’amener quelque chose de plus. »

Quoi qu’il en soit, l’Amiens SC ne doit pas viser autre chose qu’une victoire sur ce match, si le club se veut réellement ambitieux cette saison. Tout autre résultat ne ferait que confirmer un début de saison poussif, déjà porteur de grosses inquiétudes pour les mois à venir.

Romain PECHON

CHATEAUROUX – AMIENS SC

Quatrième journée de Ligue 2

Samedi 19 septembre, 19 heures

Stade Gaston Petit, Châteauroux

Arbitre : M. Perreau Niel

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire