Publicité


Après une défaite inaugurale contre Boulogne-sur-Mer et un nul acquis au prix d’une véritable lutte contre Chambly, l’Amiens SC doit désormais passer un cap dans sa préparation estivale face à Valenciennes, le tout toujours sans public et sans recrue. 

Publicité


Retrouver le goût de la victoire

S’il estime que son équipe « a gagné en cohésion » à l’issue du match nul acquis contre Chambly, après la prestation « d’une pauvreté forcément décevante » face à Boulogne-sur-Mer une semaine plus tôt, Luka Elsner veut désormais passer à la vitesse supérieure dans cette préparation estivale. Et pour cela, il ne vise rien d’autre qu’une victoire contre Valenciennes, neuf mois après le dernier succès de l’Amiens SC en championnat face à Brest. « D’ici trois semaines, on va jouer pour des points, même si c’est un match amical j’aimerais donc qu’on se fixe comme objectif de gagner ce match, clame l’entraîneur amiénois. Une victoire nous mettrait sur les bons rails et nous donnerait un peu de consistance. »

Effectivement, si un tel résultat n’aura aucune valeur concrète et ne présumera en rien de la saison à venir, Amiens a besoin de faire le plein de confiance et de chasser les fantômes de la saison dernière. Reste aux Amiénois de proposer un contenu supérieur à celui contre Chambly, suffisant pour ne pas ne pas perdre mais encore insuffisant pour s’imposer. « Je trouve qu’il y a eu de l’amélioration depuis une semaine. On se sent de mieux en mieux dans la préparation, c’est bon pour la suite, s’enthousiaste Iron Gomis, auteur de deux premières sorties encourageantes. Je trouve qu’on est en progrès mais il manque encore la finition, on ne frappe pas assez. Maintenant, il va falloir concrétiser et marquer. »

Publicité


Outre cet objectif de résultat, Luka Elsner va également « commencer à élever le temps de jeu de certains joueurs« , sans doute ceux qui débuteront le championnat contre Nancy, le 22 août. « Certains ont déjà fait 55-60 minutes contre Chambly (ndlr : Saman Ghoddos ayant même joué 73 minutes), on va essayer d’en avoir quelques-uns de plus sur ce match, annonce le coach amiénois. On va aussi voir si sur l’enchaînement des matches on peut maintenir un rythme élevé. » Car à défaut d’avoir un effectif suffisamment large pour répartir les temps de jeu de manière équitable, notamment au niveau de la défense, l’ASC va devoir gérer de la sorte cette semaine à trois matches, puisqu’il faudra ensuite se déplacer à Caen samedi.

Publicité
Publicité


Souhaitons-le avec une victoire en poche à l’issue d’un match qui devrait être marqué par un nouvel essai, en défense centrale cette fois-ci. 



Romain PECHON

AMIENS SC (L2) – VALENCIENNES (L2)

Troisième match de préparation

Mercredi 5 août, 18 heures

Stade Crédit Agricole la Licorne (huis-clos)

A suivre en live-vidéo sur le 11 Amiénois

Publicité
Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments