Jusqu’au 30 juin, date butoir donnée aux instances du football français pour se positionner par rapport au format de la Ligue 1, une décision qui conditionnera l’avenir de l’Amiens SC, nous vous proposons de retrouver des portraits des onze joueurs qui ont marqué les trois saisons parmi l’élite du club picard. Aujourd’hui, on poursuit avec Gaël Kakuta, le joueur le plus médiatique de l’époque Ligue 1.

Son histoire avec Amiens

Le début de l’histoire de Gaël Kakuta en Picardie laissait finalement présager la suite de celle-ci. Alors que l’Amiens SC annonce dans un premier temps un transfert et trois ans de contrat pour le meneur de jeu de 27 ans, un premier imbroglio débute avec le club chinois de l’Hebei Fortune. Celui-ci débouche un mois plus tard par un prêt sans option d’achat. Une période de doute qui empêche l’intéressé de participer à la préparation estivale du promu. Pour autant, celui-ci fut rapidement bombardé dans le onze de départ par Christophe Pélissier. Ainsi, il restera pour tout jamais le premier buteur de l’ASC en Ligue 1, lors d’un prolifique succès contre Nice (3-0) en août 2017. Le point de départ d’une saison réussie avec six buts et autant de passes décisives au compteur.

Désireux de conserver son joyau, l’Amiens SC sera finalement pris de court par le Rayo Vallecano, un des innombrables anciens clubs de Gaël Kakuta. Cette histoire inachevée reprendra son cours un an plus tard, lorsque l’ASC rapatrie l’intéressé, en situation d’échec en Espagne, pour une indemnité de transfert excédant les trois millions d’euros. Le tout après un premier essai infructueux l’hiver précédent. Suscitant de grosses attentes, au regard de son premier passage réussi, Gaël Kakuta ne parviendra pas à avoir la même influence sur le jeu collectif amiénois. Au coeur d’une équipe en perdition, l’ancien Blues se contenta d’éclairs de génie, notamment lors de la réception du Paris Saint-Germain à la mi-février. Trop peu pour empêcher la chute des siens en Ligue 2.

Ses stats 

62 matches (60 en Ligue 1)

8 buts (tous en Ligue 1)

11 passes décisives (toutes en Ligue 1)

7 cartons jaunes

5 208 minutes

Sa situation actuelle

Disposant d’un gros salaire et opposé à l’idée de jouer en Ligue 2, Gaël Kakuta est plus que jamais en instance de départ. Déjà tombé d’accord avec le RC Lens, son club formateur, le numéro 10 attend désormais que les dirigeants amiénois trouvent un terrain d’entente avec leurs homologues artésiens. Très silencieux à l’occasion du combat pour la justice mené par l’Amiens SC, Gaël Kakuta a perdu en sympathie auprès des supporters amiénois. A moins d’un retournement de situation, il est d’ores et déjà acquis qu’il évoluera sous un autre maillot la saison prochaine. De quoi laisser un goût d’inachevé à tout le monde, peut-être sauf à lui-même.

A lire aussi : 

L’Amiens SC en Ligue 1 : Moussa Konaté, le serial buteur

L’Amiens SC en Ligue 1 : Thomas Monconduit, le baromètre du club

L’Amiens SC en Ligue 1 : Serhou Guirassy, l’investissement payant

L’Amiens SC en Ligue 1 : Prince Gouano, le capitaine du navire

L’Amiens SC en Ligue 1 : Bakaye Dibassy, le roc polyvalent

L’Amiens SC en Ligue 1 : Khaled Adenon, le symbole de l’ascension

L’Amiens SC en Ligue 1 : Saman Ghoddos, la recrue qu’on attend toujours

L’Amiens SC en Ligue 1 : Alexis Blin, le joker devenu pièce maîtresse

L’Amiens SC en Ligue 1 : Ganso, la recrue médiatique

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire