Jusqu’au 30 juin, date butoir donnée aux instances du football français pour se positionner par rapport au format de la Ligue 1, une décision qui conditionnera l’avenir de l’Amiens SC, nous vous proposons de revivre les onze matches marquants de l’histoire du club picard en Ligue 1. Aujourd’hui, on poursuit avec le match interrompu contre Lille en septembre 2017.

Publicité


Le contexte

30 septembre 2017 – Pour ses débuts en Ligue 1, l’Amiens SC n’est pas qu’un simple faire-valoir. Et après trois rencontres sans inscrire le moindre but, Nice l’a appris à ses dépens, subissant la foudre amiénoise. Enfin lancés, les Amiénois enchaînaient sur la pelouse de Strasbourg avant de chuter logiquement contre Marseille. Mais une semaine avant la réception de Lille, les Samariens s’inclinaient à Caen, concurrent direct, et retombaient à la seizième place, avec des doutes. Mais en face, Lille doute encore plus. Les Lillois n’ont connu le succès que lors de la première journée pour le baptême du feu de Marcelo Bielsa et ont depuis enchaîné deux nuls et quatre défaites, dont une cinglante 4-0 (ndlr : contre Monaco) la semaine précédent cette rencontre. Avec un seul point d’écart, c’est un premier « derby des Hauts-de-France » qui sent la poudre qui va se disputer à La Licorne…

Publicité


Le match

Plutôt intéressant, le début est assez rythmé entre les deux formations, même si peu de véritables situations franches sont à dénombrer jusqu’au quart d’heure de jeu. Moment choisi par les Lillois pour accélérer le jeu sur une aile et en profiter pour ouvrir le score grâce à Fodé Ballo-Touré. Aux anges, les très nombreux supporters lillois venaient s’agglutiner contre la barrière de la tribune visiteurs qui cédait sous le poids des fans nordistes. C’est alors l’horreur et le désespoir qui s’emparaient du Stade de la Licorne. Logiquement interrompu, le match laisse place à la grande inquiétude, des dizaines de Lillois ayant fait une chute plus ou moins lourde suivant leur placement. Au total vingt-neuf personnes sont blessées dans cet accident qui fera beaucoup parler, la faute à la communication lors de la conférence de presse improvisée quelques minutes après l’incident.

Publicité


Le souvenir

La mémoire de cette soirée de fin septembre 2017 est longtemps restée douloureuse. Tout simplement parce qu’Amiens a gardé pendant de nombreuses semaines une étiquette de club n’étant « pas à sa place » en Ligue 1 en raison d’un stade quelque peu dégradé. Néanmoins, les performances sur le terrain ont rapidement démontré que l’Amiens SC n’était pas dans l’élite par hasard. Grâce à de nombreux bons résultats, les protégés de Christophe Pélissier n’étaient pas une anomalie. Et les Lillois, giflés 3-0 lorsque le match était à rejouer à Amiens, ne pouvaient pas dire le contraire.

Publicité


A lire aussi : 

L’Amiens SC en Ligue 1 : Lille, le malheureux épisode de la barrière

L’Amiens SC en Ligue 1 : Saint-Etienne, un poignard nommé Cabella

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire