Jusqu’au 30 juin, date butoir donnée aux instances du football français pour se positionner par rapport au format de la Ligue 1, une décision qui conditionnera l’avenir de l’Amiens SC, nous vous proposons de retrouver des portraits des onze joueurs qui ont marqué les trois saisons parmi l’élite du club picard. Aujourd’hui, on termine avec Régis Gurtner, le joueur ultime de l’ASC en Ligue 1.

Son histoire avec Amiens

Désiré par Olivier Lagarde, Régis Gurtner arrivé à Amiens lors du mercato estival de 2015. L’Alsacien sort alors d’une saison mitigée au Havre, en qualité de doublure. En Picardie, le gardien de 28 ans (à l’époque) va pleinement s’épanouir et atteindre son summum. Tandis que le navire amiénois tangue en première partie de saison 2015/2016, Régis Gurtner affiche déjà un niveau de performance très élevée, permettant aux siens de rester dans la course à la montée. Irréprochable dans le sprint final mémorable qui propulse Amiens en Ligue 2, il confirme la saison suivante en étant le meilleur gardien de l’antichambre du football français, en dépit des trophées UNFP boudant les Amiénois pourtant auteur d’une double montée à la surprise générale.

Une fois en Ligue 1, Régis Gurtner ne cesse de progresser, à l’exception d’un jeu au pied toujours aussi perfectible. Quoi qu’il en soit, Régis Gurtner reste le héros de tout un peuple, celui capable d’arrêt improbable sur sa ligne, celui qui a offert bon nombre de points et a contribué activement aux deux maintiens en Ligue 1 du Petit Poucet picard.

Ses stats 

178 matches (103 en Ligue 1)

218 buts encaissés (103 en Ligue 1)

9 cartons jaunes

1 carton rouge

Sa situation actuelle

Alors que l’avenir d’Amiens demeure encore très incertain, une descente en Ligue 2 faisant tout de même office de tendance lourde, Régis Gurtner a envoyé un signal fort en prolongeant son contrat d’une saison et en annonçant son désir de poursuivre l’aventure avec le club présidé par Bernard Joannin. Une marque de fidélité très rare dans le football moderne, mais pas surprenante venant du gardien de 33 ans, qui le fait encore entrer un peu plus dans l’histoire du club picard. Une fois sa carrière finie, il ne serait pas étonnant qu’il figure même à la première place du panthéon de l’Amiens SC. En attendant, il gardera les buts amiénois pour une sixième saison consécutive. Pour le plus grand plaisir des supporters et des dirigeants du club.

A lire aussi : 

L’Amiens SC en Ligue 1 : Gaël Kakuta, le plus médiatique de tous

L’Amiens SC en Ligue 1 : Moussa Konaté, le serial buteur

L’Amiens SC en Ligue 1 : Thomas Monconduit, le baromètre du club

L’Amiens SC en Ligue 1 : Serhou Guirassy, l’investissement payant

L’Amiens SC en Ligue 1 : Prince Gouano, le capitaine du navire

L’Amiens SC en Ligue 1 : Bakaye Dibassy, le roc polyvalent

L’Amiens SC en Ligue 1 : Khaled Adenon, le symbole de l’ascension

L’Amiens SC en Ligue 1 : Saman Ghoddos, la recrue qu’on attend toujours

L’Amiens SC en Ligue 1 : Alexis Blin, le joker devenu pièce maîtresse

L’Amiens SC en Ligue 1 : Ganso, la recrue médiatique

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire