Amiens SC

En l’absence de Prince Gouano, éloigné des terrains suite à une infection virale contractée fin août, l’Amiens SC évolue donc depuis plus de trois mois sans son capitaine. Une absence qui peut en partie expliquer les difficultés rencontrées par les Amiénois depuis trois matches ? 

Des relais efficaces selon Blin

Un être vous manque est tout est dépeuplé ? Cadre du vestiaire, leader défensif et surtout capitaine de l’Amiens SC, Prince Gouano n’a plus foulé un terrain depuis le 24 août dernier. Sans lui, le club entraîné par Luka Elsner a réalisé un début d’automne prometteur, alignant six matches sans défaite et faisant même tomber l’Olympique de Marseille à la Licorne. Sauf que la machine s’est enrayée depuis un mois et personne ne semble en mesure de prendre les commandes d’un navire qui tangue dangereusement.

Dès lors, le leadership de Prince Gouano fait-il actuellement défaut ? « Non, il y a des joueurs qui sont capables de parler dans cette équipe, des joueurs d’expérience comme Aurélien Chedjou ou Christophe Jallet qui sont là pour aider le groupe, répond Alexis BlinDe mon côté, j’ai connu ces moments difficiles dans ma carrière et je suis capable d’en parler. Chacun peut contribuer à sa façon et apporte sa pierre à l’édifice mais il ne faut pas non plus qu’on en fasse trop. »

Quoi qu’il en soit, « il faudra du caractère et des hommes pour sortir de cette spirale négative« , dixit Régis Gurtner, l’actuel capitaine d’une équipe d’Amiens qui doit mettre fin à l’hémorragie de mauvais résultats face à Reims, ce mercredi.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Alexis Blin (Amiens SC) : « Redevenir une équipe solide ! »

>

Laisser un commentaire