Au terme d’une saison rocambolesque marquée par la maladie de Prince Gouano et la longue suspension de Saman Ghoddos, l’Amiens SC va tenter de se rassurer en ponctuer son premier mois de compétition avec un bon résultat face à Toulouse, samedi soir. 

Une semaine noire

Nul doute que Luka Elsner aurait préféré un climat plus serein pour préparer cette quatrième levée de la saison, alors qu’Amiens compte deux défaites après trois journées de championnat. Déjà affaibli suite au carton rouge reçu par Bakaye Dibassy contre Nantes le week-end passé, l’Amiens SC a également perdu deux autres cadres au cours de la semaine : Prince Gouano, touché par un virus et hospitalisé, ainsi que Saman Ghoddos, suspendu quatre mois par la FIFA. « Je suis triste pour les joueurs mais notre idée est d’y faire face, de trouver des solutions, de répondre aux problèmes posés, le tout avec beaucoup d’optimisme et la certitude qu’on a des ressources pour faire face, positive l’entraîneur de l’ASC. À mon staff et moi de trouver des solutions qui vont nous permettre de réaliser un bon match à Toulouse. »

Face aux vents contraires, finalement nombreux en ce début de saison, Luka Elsner préfère donc dégager une certaine forme de sérénité. « C’est notre devoir d’être dans cette tendance-là. Il ne faut pas pleurer, s’apitoyer sur son sort, poursuit-il. Il faut aussi avoir un rebond après notre match un peu raté contre Nantes. Mais il y a des solutions à proposer, il faut montrer ce dont on est capable de faire. C’est à nous d’avoir du répondant, comme on a su en avoir après la défaite à Nice. On a envie de démontrer, avec une solidarité, un esprit collectif, qu’on peut répondre à ce défi. » Dans un passé récent, les Amiénois ont toujours su faire front quand les ennuis s’accumulaient. Que ce soit après l’épisode de la barrière pour sa première saison en Ligue 1 ou bien à l’issue d’un mois de janvier laborieux aussi bien sur le terrain qu’en coulisses la saison passée.

Cette année, les premières complications apparaissent dès la fin du mois d’août, le tout avec un mercato estival encore indécis et qui pourrait bien être marqué par le départ de certains joueurs, dont Moussa Konaté. D’ici là, Amiens a donc un match à jouer contre Toulouse, un adversaire direct dans la course au maintien. « C’est une équipe dangereuse, qui exploite bien les renversements de jeu et les situations individuelles en un contre un. Ils ont une capacité à mettre le ballon dans la surface de réparation très forte, analyse Elsner. Il faut être capable de gérer ces situations et de ne pas laisser Gradel et Dossevi exprimer leur vitesse et leur qualité de percussions. C’est une équipe qui a une volonté de jouer mais qui sait s’adapter aux conditions de match. En résumé, c’est une bonne équipe, bien menée et assez complète sur toutes les lignes. »

Qu’importe l’adversaire, l’Amiens SC attend avec impatience de retrouver les terrains. Et si une victoire ne fera pas oublier la semaine difficile vécue jusqu’ici, elle donnerait du baume au cœur à l’ensemble du club et permettrait d’équilibrer le bilan avant la première trêve internationale de la saison.

Romain PECHON

TOULOUSE – AMIENS SC 

4ème journée de Ligue 1 Conforama

Samedi 31 août, 20 heures

Stadium Municipal, Toulouse

Arbitre : M.Batta

À lire aussi : 

Alexis Blin : « Rééditer la même performance »

[J4] Amiens SC : Composez votre onze pour Toulouse

Amiens SC : Arturo Calabresi déjà en première ligne

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here