Une semaine après son succès encourageant – en ouverture du championnat – face à Nancy, l’Amiens SC va tenter d’enchaîner face au Havre, un des nombreux candidats à la montée en Ligue 1, ce samedi. Sans doute avec Moussa Konaté et peut-être bien avec Nicholas Opoku, le dernier renfort en date. 

Publicité

Confirmer pour s’affirmer

Après les légitimes inquiétudes d’une préparation estivale pleine d’incertitudes, l’Amiens SC ne doit désormais pas sombrer d’un optimisme béat, après son succès contre Nancy le week-end dernier. Certes, les hommes de Luka Elsner ont fait bonne impression, ne concédant aucune occasion franche à leurs adverses. Assurément, ils ont empoché un bon résultat qui leur permet d’aborder cette deuxième journée avec un peu plus de tranquillité. Pour autant, le plus dur reste à faire pour le relégué de Ligue 1 et c’est bel et bien le sens du discours tenu par l’entraîneur de l’ASC avant ce premier déplacement de la saison. « Même si les joueurs ont été aptes à répondre à certaines demandes, il ne faut pas manquer de modestie par rapport à cette première victoire qui doit être prise avec beaucoup de pincettes« .

Publicité

Tout d’abord, parce que le beau visage affiché contre Nancy demande confirmation sur la durée. Ensuite, parce que l‘Amiens SC va affronter une bête blessée – en l’occurrence Le Havre – qui voudra se racheter devant son public, après sa défaite concédée en double infériorité numérique à Troyes en début de semaine. »Je pense que c’est une des meilleures équipes de Ligue 2, qu’on le veuille ou non, assène Luka Elsner. Ils ont fait preuve de beaucoup de maîtrise à Troyes jusqu’à la première expulsion, qui n’a pas vraiment changé la dynamique du match non plus. En face c’était Troyes, une très bonne équipe, et ça place le curseur très haut. Les exigences en termes de performance de notre côté seront très hautes. »

Publicité

Ainsi, Luka Elsner assure que son équipe sera à nouveau « le petit«  sur ce match face au HAC : « Sincèrement, même si se poser en tant que victime ne m’intéresse pas, c’est une réalité de dire que l’on a beaucoup de doutes. Aujourd’hui, on n’est pas sur une confiance absolue. Il y a encore tellement de choses à travailler. Les doutes sont trop importants pour se dire qu’on est favoris au Havre. Même avec toutes les situations favorables, on partirait pas en tant que favoris là-bas. On doit aller au Havre avec beaucoup d’humilité et comprendre que les valeurs qui nous ont transporté durant le match de Nancy, on doit les retrouver au Havre. Ces valeurs ce sont le combat, l’abnégation et le sacrifice pour le groupe. »

Des valeurs qui ont fait le succès de l’Amiens SC entre 2015 et 2019 et qui ont trop souvent fait défaut la saison dernière, débouchant sur cette regrettable relégation. En plus du goût de la victoire, « qui a été apprécié » au sein du groupe, il serait de bon ton que les Amiénois retrouvent sur la durée cet ADN de guerrier pour espérer vivre une belle saison. En ce sens, le déplacement au Havre est un bon examen de passage pour savoir ce que ce groupe a réellement dans le ventre. 

Romain PECHON

AMIENS SC – LE HAVRE

2ème journée de Ligue 2

Samedi 29 août, 19 heures

Stade Océane, Le Havre

Arbitre : M. Palhies

A lire aussi :

L’Amiens SC et la tentation du pari Konaté

Yohann Thuram (Amiens SC) : « On y va avec beaucoup de convictions »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire