L’Amiens SC est revenu de loin !

Après avoir encaissé un nouveau but dans le temps additionnel au terme d’une première période pourtant réussie, l’Amiens SC a eu les ressources nécessaires pour faire son retard et arracher le point du nul contre l’Olympique de Marseille (2-2), ce vendredi. 

Ghoddos en sauveur

C’est un demi-miracle ! Plus que jamais au bord du gouffre dans la course au maintien, la troupe de Luka Elsner semblait se diriger vers une nouvelle défaite, après avoir encaissé un nouveau but dans le temps additionnel de la première période. Finalement, les Amiénois ont réussi à jouer un mauvais tour à l’Olympique de Marseille en arrachant l’égalisation à la dernière seconde, au terme d’un dernier quart d’heure de jeu assez stupéfiant. Remplaçant au coup d’envoi, Ghoddos se muait en sauveur en surgissant au point de penalty pour prolonger dans les filets le centre puissant et tendu de Calabresi (2-2, 90e+5).

Le but de l’Iranien faisait alors écho à celui de Sanson, à la fin du premier acte, qui a longtemps semblé fatal à l’Amiens SC. Si exemplaire au coeur de la tempête actuelle, Gurtner était alors surpris par une frappe flottante de Sanson (1-0, 45e+2), littéralement oublié par les défenseurs amiénois à l’entrée de la surface de réparation. Une ouverture du score d’autant plus frustrante que Marseille avait été bien contenu jusqu’ici. En effet, à l’exception d’une tentative de Payet hors cadre (36e), le dernier rempart de l’ASC n’avait pas eu le moindre arrêt à réaliser avant cette banderille lourde de conséquences de Sanson. 

Payet doublait pourtant la mise

Mieux encore, Amiens parvenait à combiner efficacement dans la moitié de terrain adverse, grâce aux nombreux mouvements de ses joueurs offensifs. Le tout sans pour autant réussir à cadrer la moindre frappe (21e, 25e). Puis, sonné par ce but juste avant le retour aux vestiaires, Amiens craquait une deuxième fois en début de seconde période. Irrésistible sur son côté gauche, Payet doublait la mise avec la complicité bien involontaire du malheureux Chedjou (2-0, 57e), dont la déviation prenait à contre-pied Gurtner. Avant ça, le capitaine amiénois s’était interposé à bout portant devant son homologue marseillais (49e), déjà auteur d’un vrai numéro devant Calabresi, Opoku… et déjà Chedjou.

Tout proche du K.-O., Amiens s’en remettait à Gurtner, vigilant pour détourner un vicieux coup franc de Payet (61e), avant de s’offrir une fin de match complètement folle. Marquée dans un premier temps par le penalty transformé par Guirassy (2-1, 83e), qu’il était lui-même allait chercher pour relancer le suspense (2-1, 83e), tandis que Mandanda était sauvé par sa transversale sur un coup de casque du meilleur buteur de l’Amiens SC, au relais d’une première tête de Chedjou (86e). C’était donc avant que Ghoddos vienne offrir le point du nul aux siens, peu de temps après que Thauvin, de retour à la compétition après six mois d’absence, ne se procure une balle de match. En vain.

Récompensés de leurs efforts, les Amiénois ont donc arraché un point à Marseille qui s’avérera précieux dans la course au maintien s’il s’avère bonifié contre Angers, le week-end prochain. Tel est désormais le défi de cette équipe terriblement inconstante et qui pourrait bien nous laisser de gros regrets à l’issue de la saison.

De notre envoyé spécial Romain PECHON à Marseille

OLYMPIQUE DE MARSEILLE – AMIENS SC : 2-2 (1-0)

28ème journée de Ligue 1 Conforama

Stade Vélodrome, Marseille

Arbitre : M. Letexier

Buts : Sanson (45e+1), Payet (57e) pour Marseille ; Guirassy (83e), Ghoddos (90e+5) pour Amiens

Avertissements : Amavi (16e), Payet (40e) pour Marseille, Monconduit (38e), Calabresi (59e) pour Amiens

Marseille : Mandanda – Sarr (Sakai, 77e), Alvaro, Kamara, Amavi – Rongier, Strootman, Sanson (Lopez, 90e+3) – Germain, Benedetto, Payet (Thauvin, 79e)

Remplaçants : Pelé (g.), Perrin, Sakai, Lopez, Khaoui, Aké, Thauvin

Entraîneur : André Villas-Boas

Amiens : Gurtner (c.) – Calabresi, Opoku, Chedjou, Aleesami – Zungu, Monconduit (Blin, 71e) – Diabaté (Ghoddos, 80e), Kakuta, Mbenza (Akolo, 62e) – Guirassy

Remplaçants : Dreyer (g.), Jallet, Blin, Ghoddos, Otero, Akolo, Konaté

Entraîneur : Luka Elsner

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Samarobriva
Samarobriva
10 mois il y a

Félicitations à toute l’équipe et le staff pour ce bon point pris au stade Vélodrome avec la manière. Elsner doit maintenant trouver la bonne solution, la tactique pour jouer et gagner contre des équipes qui viennent à la Licorne avec un bloc bas … il fait utiliser différemment notre vitesse à la maison si nous ne sommes pas capables de prendre le jeu à notre compte ! Il faut les encourager et y croire pour qu’ils se libèrent. Allez Amiens ! Tout est possible.

Raph
Raph
10 mois il y a

En espérant que ce bon point ne soit pas une nouvelle fois terni par l’inconstance…

Wan Les
Wan Les
10 mois il y a

Moi j’aime bien Diabate il a de la folie dans les jambes , après à voir Ghoddos doit revenir dans le 11 … À la place de qui, Diabate, mbenza ou kakuta ??

Gege
Gege
10 mois il y a

Je ne comprends pas la titularisation de Diabaté il faut le sortir de la composition et j’espère quil va garder a peu près la même compo pour les prochains matchs
Allez ASC

Albers
Albers
10 mois il y a

Je ne comprends pas du tout cette entraîneur qui s’entête à titularisé le 28 il se prend pour le Messi mais c’est stat doivent être tristes à voir que ce soit les journalistes les supporters tous le monde constate ce manque d’efficacité je le dis il doit avoir un contrat en or massif, c’est pour cela qu’il n’avait pas sa place en Angleterre il est temps qu’il remette les pieds sur terre.
Mais il n’y a qu’un seul entraîneur qui décide plus les adjoints et surtout des dirigeants qui pensent qu’ils ont fait le bon choix

Touma
Touma
10 mois il y a

Coucou Fabien !

Amiens SC

[J28] OM – Amiens SC : le live de la rencontre

Serhou Guirassy (Amiens SC) : « La réaction était formidable »