Après la douzième défaite de la saison de l’Amiens SC concédé face à Monaco (1-2), le 11 Amiénois vous livre les tops de la rédaction à l’issue de la 24ème journée de Ligue 1 Conforama.

Tout avait si bien débuté

Les vents contraires avaient pourtant semblé changer de sens. En effet, en exploitant parfaitement une erreur de relance de Benjamin Lecomte, Serhou Guirassy, servi intelligemment par Juan Ferney Otero, avait rapidement mis l’ASC dans de parfaites dispositions pour prendre des points face à un Monaco parfois friable cette saison. Ce sixième but du meilleur buteur amiénois pourrait demeurer anecdotique. Pourtant, il fait suite à une erreur de l’adversaire enfin parfaitement exploitée. Si ce réalisme n’a pas perduré par la suite, il est aussi la preuve que le meilleur buteur amiénois (6 réalisations), en plus de son coup de canon, a été l’auteur de nombreux duels gagnés dans un rôle parfois ingrat de point d’ancrage. Il a ainsi retrouvé son meilleur niveau après sa blessure à la cuisse contractée en fin d’année 2019. Et l’Amiens SC aura besoin de lui à 100% pour espérer redresser la barre.

L’Amiens SC est pourtant dans le vrai

Le football est parfois cruel. Car il est difficile de reprocher quoi que ce soit aux joueurs après une nouvelle débauche d’énergie d’un groupe qui s’est remis la tête à l’endroit et a retrouvé un certain fil conducteur dans son jeu face à deux grosses cylindrées de Ligue 1. Les hommes de Luka Elsner n’ont pas tout bien fait samedi soir mais ont fait preuve d’un engagement et d’un état d’esprit de nouveau irréprochables, ce qui va forcement finir par payer. Et la Licorne, pourtant sonnée au coup de sifflet final, ne s’y est pas trompée, en troquant les sifflets toulousains par des applaudissements à l’encontre de ses joueurs, groggy. L’ASC s’est réconcilié avec son public, c’est une première étape. Reste désormais à faire sauter ce plafond de verre inatteignable depuis 3 mois. Il reste encore beaucoup de matches et l’histoire peut encore basculer.

Cédric QUIGNON (avec l’ensemble de la rédaction)

A lire aussi : 

Thomas Monconduit (Amiens SC) : « On veut des points ! »

Alexis Blin (Amiens SC) : « On ne baissera pas la tête »

3 Commentaires

  1. Soyons honnêtes. Avec le recul on peut mieux regarder les choses. Nous avions dis que l’équipe, vu les performances, ne gagnerait aucun des matchs et les perdrait tous. Au final on prend un point sur neuf (je ne me fais pas trop d’illusions contre Paris, pour ne pas encore être déçu comme samedi soir). Le vrai moment de vérité à mon sens, sera les deux confrontations contre Strasbourg et Metz. Il va probablement falloir prendre les 6 points, même si, prendre un point à Strasbourg serait une bonne performance.

Laisser un commentaire