L’Amiens SC grand bénéficiaire de la VAR ?

Depuis le début de saison, nos confrères de l’Équipe tiennent un classement « des clubs les plus bénéficiaires » concernant les décisions modifiées par la VAR. Et à ce petit jeu, Amiens serait en tête avec aucune décision en sa défaveur. 

Seule équipe sans décision défavorable ?

Avant tout chose, L’Équipe tient à préciser que « son classement ne prend en compte que les décisions qui ont été inversées après l’utilisation de la VAR ». Et ce, « que l’arbitre se soit lui-même déplacé pour aller visionner les images – ce qui a presque toujours été le cas pour les penaltys – ou non – ce qui a souvent pu arriver dans le domaine du hors jeu« . De ce fait « cette hiérarchie ne prend pas en compte toutes les non-utilisations parfois polémiques de la VAR (soit les fois où il n’est pas du tout intervenu), ni toutes les occasions où l’arbitre n’a pas modifié sa décision malgré un visionnage des images, ce qui a pu paraître parfois incompréhensible. »

En finalité, dans tous les domaines confondus (penaltys, buts, cartons rouges et erreurs d’identité sur un joueur), Amiens n’a eu aucune décision modifiée défavorablement après recours à la VAR. À l’inverse, la formation picarde a eu cinq décisions modifiées favorablement après recours au VAR, soit le deuxième plus haut total du championnat après Dijon (6). Parmi ces cinq recours favorables, on se rappelle notamment du but refusé pour hors-jeu à Pablo Chavarria (4-1, le 25 août) alors qu’Amiens menait alors 2-0 face aux Champenois. De quoi propulser le club en tête du classement de la VAR selon le protocole fixé par le quotidien L’Équipe.

Source : L’Équipe

1 COMMENTAIRE

  1. Et je ne suis pas d’accord avec les affimations de l »Equipe. Quand il y eu utisation de la VAR, cela toujours en défaveur de l’ASC. Et de plus quand on aurai pu l’utiliser en faveur d’Amiens, les arbitres ne le font pas !!!

Laisser un commentaire