L’Amiens SC joue-t-il sa survie cette semaine ?

A la veille de la réception de Monaco, un match déterminant dans la course au maintien, les polémistes de l’émission la Tribune des Sports, diffusée chaque lundi sur France Bleu Picardie et animée par Mathieu Dubrulle, ont confié leur inquiétude à propos de l’Amiens SC, corrigé à Nîmes, samedi dernier. 

Une dynamique inquiétante

La lourde défaite de l’Amiens SC face à Nîmes (3-0) n’a pas laissé insensible les polémistes de la Tribune des Sports. « C’est inadmissible, clame Jean-Louis Croci de France 3 Picardie. Les joueurs manquent d’envie et sont dans une phase négative. A part la victoire à Toulouse, qui était un peu chanceuse, Amiens est inexistant depuis plusieurs matches. » « Prendre 3-0 chez un concurrent direct est inquiétant, poursuit Antoine Caux du JDA. On est dans une période charnière de la saison avec un triptyque décisif pour le maintien. Afficher ce visage-là lors d’un match pour le maintien, c’est préoccupant. »

Invité de l’émission lundi soir, Philippe Poil se voulait moins alarmiste : « Si on regarde que le classement, on ne peut être que préoccupé. Maintenant, dans l’histoire de l’Amiens SC, on est tous les ans un peu dans cette position. Contrairement à des clubs comme Guingamp et Monaco, Amiens a l’habitude de se battre pour le maintien. » Mais Amiens en a-t-il les moyens cette saison ? « Plus que le classement, c’est le fond de jeu qui pose souci, réfute Romain Pechon. Je suis inquiet car j’ai le sentiment qu’il n’y a pas de ressources dans cette équipe. C’est la crise à Amiens  Il ne faut pas nier l’évidence. »

Un virage à ne pas louper

Crise ou pas, Amiens est néanmoins dans l’obligation de prendre des points contre Monaco et Guingamp, respectivement dix-neuvième et vingtième. Au point même de dire qu’Amiens joue sa survie en Ligue 1 cette semaine ?  « Il reste vingt matches et de nombreux points à prendre. La fin de saison, c’est à la 38e journée, c’est à ce moment-là qu’il faudra être 16e, tempère Philippe Poil, ancien gardien de but de l’ASC. Amiens n’a peut-être que treize points mais il y a encore deux équipes derrière et un paquet d’équipes pas loin devant. »

Cependant, la marge de manœuvre de l’ASC est de plus en plus limitée alors que la confiance se délite au fil des mauvais résultats. « Amiens joue une partie de sa survie et de son maintien en Ligue 1 cette semaine, assure Romain Pechon. Au-delà de l’aspect comptable, cette semaine peut faire beaucoup de bien ou beaucoup de mal au niveau mental en fonction des résultats contre Monaco et Guingamp. » Et même si « le pire arrivait à Amiens cette semaine, le club ne serait pas condamné mais mal en point« , résume Lionel Herbet.

Source : France Bleu Picardie

2 Commentaires

  1. Je pense qu ‘ on méritait mieux qu ‘ une défaite contre Monaco mais le football c ‘ est d ‘ etre efficace défensivement et offensivement , c ‘ est pas le cas depuis le début de saison , dommage notre équipe est meilleurs sur le papier , le match de samedi est un match à six points , il est temps de se mettre minable sur le terrain, rien n’ est perdu , allez l ‘ ASC

Laisser un commentaire