Alors que plusieurs clubs français sont touchés par le virus, nécessitant l’annulation de matches amicaux voire la suspension de la préparation estivale, l’Amiens SC est jusqu’ici passé entre les gouttes. Pourvu que ça dure…

Annonces

Des tests avant chaque match

Les joueurs de Guingamp placés en quatorzaine après plusieurs cas de Covid au sein de l’effectif, nécessitant l’annulation de trois matches amicaux et la suspension de la préparation sur cette même période, le match entre Orléans et Châteauroux annulé en raison d’un cas de Covid au sein de l’effectif de Claude Robin, ou bien encore cinq nouveaux cas au FC Nantes (après ceux de Marcus Coco et de deux salariés) obligeant le club à aménager ses séances, le virus continue de parasiter le football professionnel français, après avoir contraint le gouvernement à mettre fin à toutes les compétitions sportives en avril dernier.

Annonces

Si la plupart de ces cas décelés s’avèrent jusqu’ici asymptomatiques, ne découlant pas sur des symptômes graves et donc des hospitalisations comme ce fut le cas pour Junior Sambia (le joueur de Montpellier) au printemps dernier, la prudence est plus que jamais de mise au sein des clubs. Ainsi, ces derniers sont soumis à des tests 48 heures avant chaque match, afin de détecter d’éventuels cas positifs nécessitant la potentielle mise en quatorzaine de joueurs pour éviter la propagation du virus. « On est testé régulièrement, confirme Luka Elsner. Cela a été le cas avant le match contre Chambly et ça doit être au total la sixième fois que j’ai été testé depuis la reprise. » 

Annonces

Précurseur au printemps dernier, en étant le premier club à faire passer des tests PCR à ses joueurs dans l’optique d’une éventuelle reprise, l’Amiens SC est jusqu’ici épargné par le virus. « C’est vrai que pour l’instant on est un peu passé entre les mailles du filet, on n’a pas de souci au sein de l’effectif, avec les joueurs qui sont au contact au quotidien, confie avec soulagement Luka Elsner. On voit des équipes qui sont touchées en dépit des précautions et cela crée des problèmes dans la préparation. Cela veut aussi dire que notre docteur, Christophe Carpentier, a mis en place de bons éléments jusqu’à maintenant. Après, c’est toujours un peu aléatoire. » 

Annonces

Souhaitons que le « hasard » continue d’être avec l’Amiens SC. Ce qui est sûr, c’est que le club prend toutes les précautions d’usage nécessaires. Ainsi, les deux prochains matches amicaux à la Licorne seront à huis-clos, seule la presse pouvant assister aux rencontres en étant soumis à un protocole strict limitant ses points de contact avec les joueurs aussi bien avant, pendant et après la rencontre. Une protection nécessaire pour pouvoir envisager une reprise, le 22 août prochain.

A lire aussi :

L’Amiens SC face au défi camblysien

Luka Elsner (Amiens SC) : « On est sur la bonne voie »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments