L’Amiens SC limite la casse !

Loin du visage séduisant affiché ces dernières semaines, l’Amiens SC peut s’estimer heureux de revenir de Dijon avec le point du nul (0-0), ce vendredi. Un moindre mal dans la course au maintien. 

Amiens ballotté, Gouano injurié

Étaient-ils tétanisés par l’enjeu, lessivés par l’heure de jeu disputée en infériorité numérique la semaine passée ou tout simplement dans un soir sans ? Ce qui est sûr, c’est que les Amiénois ont donc loupé une belle occasion de faire un grand pas vers le maintien. La faute à une équipe de Dijon qui prenait ainsi rapidement le taureau par les cornes dans ce match déterminant dans la course au maintien. Désireux de s’imposer pour revenir à quatre points de leurs adversaires du soir, les Bourguignons démarraient ainsi tambour battant sans pour autant réussir à tromper un vigilant Gurtner (4e, 11e, 13e).

Incapable de répondre à la pression adverse, Amiens passait tout proche de la correctionnelle lorsque Dibassy touchait involontaire le ballon de la main (8e). Quelques instants plus tard, Blin revenait en catastrophe pour repousser un centre en retrait de Saïd (13e). Les visiteurs voyaient le ballon revenir inlassablement aux abords de leur surface de réparation et les centres dangereux se multipliaient (26e, 29e, 34e, 42e). Entre-temps, Gurtner se couchait avec brio pour repousser la tentative lointaine d’Amalfitano (27e). Au bord de la rupture, Amiens pouvait était miraculé de regagner les vestiaires s’en avoir encaissé le moindre but.

Et même si Monconduit entrait rapidement pour suppléer Blin, la tendance ne s’inversait guère lors du deuxième acte. À l’exception du remuant Mendoza, à l’origine des deux seules offensives picardes de la partie (61e, 68e), Runarsson passait un match pour le moins tranquille. On ne pouvait pas en dire autant des Amiénois, amorphes sur le plan offensif et fébriles dans les attitudes. Gnahoré finissait même par se faire expulser dans le temps additionnel pour simulation. Le point d’orgue d’une soirée ratée et marquée par d’impardonnables cris de singe à l’encontre du capitaine de l’Amiens SC.

Pour autant, Amiens enchaînait donc un septième match sans défaite pour maintenir à distance son premier poursuivant. En attendant les matches de Caen et Guingamp, les hommes de Christophe Pélissier ont finalement limité la casse au terme d’un match qu’ils auraient clairement pu perdre. Il n’y avait tout simplement pas mieux à espérer ce soir. 

De notre envoyé spécial Romain PECHON à Dijon

DIJON FCO – AMIENS SC : 0-0 (0-0) 

32ème journée de Ligue 1 Conforama

Stade Gaston Gérard, Dijon

Arbitre : M. Abed

Avertissements : Saïd (23e), Amalfitano (27e), Tavares (54e) pour Dijon ; Gnahoré (31e, 90e+2), Monconduit (52e) pour Amiens

Expulsion : Gnahoré (90e+2)

DIJON FCO : Runarsson – Chafik (Alphonse, 90e+7), Yambéré, Lautoa (c.), Haddadi – Amalfitano (Kwon, 85e), Balmont, Marié – Jeannot, Tavares, Saïd (Sliti, 62e)

Remplaçants : Allain (g.), Alphonse, Coulibaly, Kwon, Sammaritano, Kaba, Sliti

Entraîneur : Antoine Kombouaré

AMIENS : Gurtner – Krafth, Gouano (c.), Dibassy, Pieters – Timité (Otero, 88e), Blin (Monconduit, 49e), Gnahoré, Mendoza – Guirassy, Konaté (Zungu, 60e)

Remplaçants : Dreyer (g.), El Hajjam, Adenon, Zungu, Monconduit, Otero, Cornette

Entraîneur : Christophe Pélissier

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
OUTREBON
OUTREBON
1 année il y a

Il y aurait pu avoir un hold up !! avec Gnahoré à la fin avec ce face à face mais ce n’est pas Konaté !! au lieu de faire un feinte , il plonge !! il l’a cherché et ROUGE !! heureusement que cela ne pénalise pas l’équipe à la fin et on peut dire que c’est un bon point pour le maintien !!!!!

ben802
ben802
1 année il y a

d’accord avec toi je ne me rappelle pas avoir vu un match avec autant de simulation on peut dire merci à l’arbitre de ne pas les avoir toutes sanctionnées
j’ai eu un copain à la mi-temps je lui ai dit
si ça continue on va se faire aligner par l’arbitre et c’est arrivé avec gnahoré y a même pas le moindre contact quand je vois ça ça m’énerve je dois être à 20 de tension mais bon heureusement on ne perd pas

Phili
Phili
1 année il y a

Pas vraiment la même équipe que contre saint Étienne

Wandrille Lesu
Wandrille Lesu
1 année il y a

Beurk match à oublier heureusement qu’on le perd pas sinon c’était un coup à se faire peur

Eddy Gnahoré

Eddy Gnahoré : « On a réussi à contenir leurs assauts »

Dijon – Amiens SC : Désignez le MVP et notez le match