L’Amiens SC n’a plus de temps à perdre

Amiens SC Auxerre
Panoramic

Décevant quinzième à l’issue du premier quart de championnat, l’Amiens SC est loin de son prétendu standing de relégué de Ligue 1. Plus que jamais en danger, avec le spectre d’une double relégation qui commence à hanter tous les esprits, le club picard doit impérativement prendre des points contre Clermont, un ambitieux sur la pente ascendante.

La suite après cette publicité

Un échec après dix journées

Avec onze points au compteur après dix journées de championnat, l’Amiens SC est bien loin de son tableau de marche, à la même période il y a quatre ans de cela, pour sa dernière année en Ligue 2. A l’époque, la formation entraînée par Christophe Pelissier comptait déjà dix-huit unités et prenait place au milieu des cadors du championnat (Reims, Brest, Lens et Le Havre). Aujourd’hui, le club présidé par Bernard Joannin pointe au quinzième rang, entouré d’Ajaccio, Pau, Rodez et Châteauroux. Un classement somme toute logique au regard du pauvre début de saison réalisé par les hommes de Luka Elsner puis d’Oswald Tanchot, avec seulement trois succès obtenus et la palme de la plus mauvaise attaque du championnat.

La suite après cette publicité

L’Amiens SC en dessous de ses capacités

Si le très bon début de saison d’Amiens lors de la saison 2016/2017 avait de quoi surprendre, en raison de son statut de promu au budget XXS, son démarrage raté cette année est moins inattendu. Avec un effectif construit tardivement, des joueurs découvrant pour la plupart la France et la Ligue 2 et une politique sportive qui laisse toujours songeur, l’ASC s’est finalement ajouté de nombreux boulets à celui greffé de base par les instances du football français avec cette relégation que personne n’a encore totalement digérée. Résultat des courses, Amiens court encore après le temps perdu, à la quête d’une « identité collective forte » qui peine à faire surface.

La suite après cette publicité

Un examen de passage difficile

Lucide sur la situation et livrant un constat similaire à celui des observateurs, Oswald Tanchot a aujourd’hui pour objectif principal la construction d’un collectif, avant même toute projection au classement et suivi d’objectif. « Il faut avoir des points de repère dans une saison, des choses qu’on a envie de faire ensemble et à partir de là, on peut parler de début de collaboration voire plus, affirme l’entraîneur de l’ASC. L’important dans un projet collectif, c’est d’avoir une identité forte, un partage de valeurs. Du caractère, les en ont, mais il faut qu’il se dégage en force collective. C’est là-dessus que je veux insister. »

La suite après cette publicité

Régis Gurtner (Amiens SC) : « On est dans l’urgence »

Une recette qui s’avère primordiale pour exister en Ligue 2, à l’image de ce que Clermont à réussi à mettre en place pour devenir un sérieux prétendant à la montée chaque saison. « C’est une belle équipe, dans la continuité de ce qui est fait depuis pas mal d’années avec Pascal Gastien, qui est un technicien de grande qualité, qui fait très bien jouer ses équipes mais qui allie les résultats à la qualité de jeu. Tous les gens qui suivent la L2 connaissent la qualité de cette équipe, prévient le coach amiénois. Clermont a un jeu très pétillant et à l’extérieur, ils sont très bons sur les pressings à la perte du ballon, sur les transitions. Ils profitent de la moindre désorganisation de l’équipe adverse. »

Or, Amiens a souvent donné le bâton pour se faire battre depuis le début, comme il y a quinze jours de cela à Auxerre au cours d’un premier acte complètement manqué. En sera-t-il de même contre Clermont ? Il ne vaudrait mieux pas si le relégué de Ligue 1 ne veut pas devenir un sérieux candidat à la relégation en National.

Romain PECHON

AMIENS SC – CLERMONT

11ème journée de Ligue 2 BKT

Samedi 21 novembre, 19 heures

Stade Crédit Agricole la Licorne (huis-clos)

Arbitre : M. Paradis

Laisser un commentaire