L’Amiens SC peut-il se maintenir sans Gaël Kakuta ?

amiens sc kakuta

Piste privilégiée des dirigeants, le dossier Gaël Kakuta a animé le mercato hivernal de l’Amiens SC. Au lendemain de l’échec de son recrutement, une seule question se pose : Amiens peut-il se maintenir sans le meneur de jeu ? 

Une idylle souvent complexe

L’histoire d’amour entre Gaël Kakuta et l’Amiens SC s’avère décidément bien compliquée. Après l’annonce de son recrutement pour quatre ans courant juillet 2017, le promu devait finalement se résoudre à accueillir l’ancien joueur de Chelsea sous la forme d’un prêt sec. En cause, un revirement de dernière minute du club chinois de l’Hebei Fortune. Le premier acte d’une histoire pour le moins mouvementée depuis un an et demi.

Cet hiver, Amiens aura connu une désillusion bien plus importante. En contacts avancés avec le Rayo Vallecano depuis de longues semaines, les dirigeants amiénois ont finalement trouvé un accord définitif avec leurs homologues espagnols le dernier jour du mercato. Toutefois, le Rayo, bien décidé à faire payer au joueur son attitude de ces dernières semaines, a fait traîner l’affaire.

Résultat des courses, Amiens n’a jamais pu transmettre l’ensemble de la documentation nécessaire à la validation du transfert de Gaël Kakuta. Un raté qui fait écho à l’arrivée avortée d’Olarenwaju Kayode, lui aussi en discussions avancées avec le club durant l’intégralité du mercato hivernal, la saison passée. Et si l’ASC avait finalement brillamment décroché son maintien sans l’attaquant nigérian, en sera-t-il de même cette saison sans Gaël Kakuta ?

De son côté, le joueur va regagner l’Espagne après un mois de « grève », sous couvert de certificats médicaux. Lui aussi devra digérer la déception de ce retour raté. Et qui sait si les amoureux transits ne se retrouveront pas de manière définitive l’été prochain ? Reste à savoir si les deux parties se plairont toujours autant dans six mois. Rien n’est moins sûr… 

Laisser un commentaire