L’Amiens SC reste dans le brouillard

Désireux de se relancer face au Stade de Reims, après trois défaites consécutives assez cinglantes, l’Amiens SC a été freiné dans sa quête d’un nouvel élan par un brouillard épais dominant le ciel amiénois, mercredi soir. En attendant de pouvoir rejouer, samedi soir à Monaco, l’Amiens SC reste plus que jamais dans le flou. Décryptage.

Amiens à l’arrêt

Fallait-il y voir une allégorie de la situation actuelle de l’Amiens SC ? Ce qui est sûr, c’est que le brouillard présent au-dessus du stade Crédit Agricole la Licorne rendait difficile la tenue du match Amiens-Reims, mercredi soir. Et après plus de deux heures d’un certain flou artistique, les décideurs – à savoir l’arbitre et le délégué – se sont résolus à acter le report de la rencontre, quelques secondes seulement avant son coup d’envoi. Ainsi, après un mois de novembre complètement raté, celui de décembre est déjà marqué par un sérieux retard à l’allumage. Mais cette fois-ci, les Amiénois n’y sont absolument pour rien.

D’autant que Luka Elsner avait décidé de procéder à de nombreux changements pour tenter de relancer la machine. Ainsi, le tandem Monconduit-Blin était relancé dans l’entrejeu, tandis que Serhou Guirassy se retrouvait titulaire à la pointe de l’attaque, lui qui était initialement éloigné des terrains pour une quinzaine de jours. Derrière, ce sont quatre défenseurs centraux (Calabresi, Chedjou, Dibassy et Lefort) qui prenaient place devant Régis Gurtner. Une composition résolument « défensive », visant très certainement à se rassurer après trois défaites de rang et surtout onze buts encaissés.

Une situation toujours aussi préoccupante 

Freinés dans leur quête de renouveau, les Amiénois se sont donc contentés d’une séance d’entraînement d’une heure sur la pelouse hybride de la Licorne, avant de constater que les résultats de la seizième journée de Ligue 1 Conforama leur étaient plutôt favorables. A l’exception de Dijon, qui a glané un bon nul sur son terrain contre Montpellier, les autres poursuivants de l’Amiens SC se sont inclinés au cours de la soirée. A commencer par Toulouse, la lanterne rouge, battue sur son terrain par Monaco (1-2), mais aussi Metz, dominé d’une courte tête par Rennes (0-1).

Dès lors, Amiens possède toujours quatre points d’avance sur la zone rouge et une unité sur le barragiste, désormais Metz, le tout avec un match de retard au compteur. Pour autant, c’est avec la pression du résultat que les coéquipiers de Régis Gurtner vont aborder le périlleux déplacement à Monaco, samedi soir. Car même si la troupe de Leonardo Jardim souffle le chaud et le froid depuis le début de saison, l’Amiens SC n’aura pas la partie facile face à la quatrième attaque du championnat, portée par un Wissam Ben Yedder encore buteur et passeur face à Toulouse, mercredi soir.

Englué dans une spirale négative, l’Amiens SC se serait bien passé de ce report qui n’arrange pas ses affaires et pourrait même le placer au pied du mur en cas de nouvelle défaite en principauté, ce week-end. Tout en sachant que la prochaine équipe à venir à la Licorne n’est autre que Dijon, un concurrent direct dans la course au maintien, et que la phase aller se terminera par un choc des extrêmes au Parc des Princes. Déjà bien chargé, le ciel pourrait bien l’être encore un peu plus au-dessus de la tête des Amiénois.

Romain PECHON

A lire aussi : 

Alexis Blin (Amiens SC) : « On ne voyait rien de l’autre côté du terrain »

Amiens SC – Reims : l’arbitre justifie le report de la rencontre

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Amiens SC – Reims : le match est reprogrammé

Amiens SC - Arbitre

[J17] Monaco – Amiens SC : l’arbitre du match