L’Amiens SC revient du diable vau-« Verts »

amiens sc verts asse

Alors que l’Amiens SC n’avait pour l’instant connu que la victoire ou la défaite, l’équipe vient de découvrir le match nul en préparation face aux Verts. De plus, l’opposition était d’un tout autre calibre, Saint-Etienne pouvant prétendre à une place européenne en fin d’année. Retour sur les satisfactions et déceptions de cette rencontre au Touquet.

La suite après cette publicité

Une domination des Verts suivie d’un belle réaction

Alors que l’Amiens SC alignait ses meilleurs joueurs disponibles, Jean-Louis Gasset misait sur une équipe avec de nombreux internationaux. Les Stéphanois se sont montrés très offensifs en première mi-temps, avec un milieu Selnaes – M’Vila bien au dessus des amiénois. En deuxième mi-temps, les multiples changements auront équilibré les débats, jusqu’à l’égalisation des samariens par Moussa Konaté.

La suite après cette publicité

Malgré tout, l’Amiens SC n’a pas énormément fait tourner (ou tardivement). Ce qui montre que la préparation commence a vraiment porter ses fruits.

La suite après cette publicité

> L’Amiens SC tient en échec Saint-Etienne grâce à Moussa Konaté

On a aimé

Plusieurs joueurs ont rendu une copie intéressante sur ce match. Pour commencer, Jordan Lefort, entré rapidement en jeu suite à la blessure de Prince Gouano, a réalisé une performance de premier ordre à gauche de la défense. Il a surtout bloqué les montées de Mathieu Debuchy, tout en apportant offensivement. Depuis son retour de QRM, le défenseur montre une envie de s’imposer comme une solution viable en défense.

La suite après cette publicité

Autre point positif de la première mi-temps, l’association Mendoza-Otero qui commence à trouver ses marques. Stiven Mendoza, dont les dribbles auront dérouté les Verts, aura souvent combiné avec Juan Otero, ce dernier frappant plusieurs fois au but. Certes, cette relation est perfectible, mais elle est prometteuse. Une autre grosse satisfaction provient du match de Régis Gurtner, avec notamment un penalty arrêté.

Juan Otero, « un attaquant rapide, actif et assez puissant »

Sur la deuxième mi-temps, la réaction amiénoise nous a plu. L’Amiens SC a tenté de reprendre le jeu à son compte, laissant moins d’espaces et d’occasions à leurs adversaires. En attaque, l’entrée en jeu de Moussa Konaté a permis de voir à quel point il était indispensable. Malheureusement, les adversaires ont aussi vu son apport… Pour finir, l’entrée de Gaoussou Traoré a été intéressante. Pas impressionné, il a tenté, remisé en une touche de balle. Bref, il a réalisé une belle prestation.

> Prince Gouano et Moussa Konaté ne manquent pas de courtisans

On est un peu déçu

Le premier point négatif est la domination sans partage du milieu stéphanois. En première mi-temps, le milieu amiénois a semblé dépassé. Le rendement du duo Monconduit – Fofana a été insuffisant sur ce match. Pour la partie offensive, Mathieu Bodmer n’a pas su confirmer ses bonnes prestations lors des précédentes rencontres. Cela dit, il n’y avait pas non-plus la même adversité. Et surtout, la fatigue se fait ressentir.

L’autre point négatif est également la blessure du capitaine. Prince Gouano, qui était incertain pour ce match face aux Verts, a tenté de tenir sa place mais s’est arrêté net au bout de 30 minutes. Selon les dires de Pélissier, il ne pourra s’entrainer toute la semaine, et sa préparation est tronquée.

Cette blessure relève le dernier problème de ce match: un banc trop peu fourni. C’est d’ailleurs ce qu’a relevé Christophe Pélissier en fin de match. Il attend des recrues au plus vite. Non pas qu’il soit mécontent de ce qu’apportent les jeunes sur cette préparation, mais surtout pour étoffer un effectif trop peu expérimenté. Sur ce match, seuls 14 joueurs avaient déjà connu la Ligue 1 (ou équivalent, notamment Gnahoré). C’est trop peu pour espérer un début de saison en fanfare de l’ASC.

Christophe Pélissier : « Nous sommes sur la corde raide »

Petite mention à Lois Diony dont le comportement avec Mendoza (pour un match amical) dénote d’un manque de respect. Alors que le match était jusque là courtois, il aurait pu envenimer les choses juste avant la mi-temps. Egalement, les deux buts refusés par l’arbitre pour hors-jeu ne nous semblent, au moins pour l’un des deux signalé très tardivement, pas justifiés.

L’Amiens SC ira pour la suite de sa préparation en Angleterre pour y affronter Bournemouth et Cardiff. Nous cherchons un moyen de diffuser ces matchs auxquels nous ne devrions pas assister.

Kévin KONRAD

Crédits photo : Amiens SC Football

Laisser un commentaire