Malgré une aussi incroyable qu’inattendue avance de trois buts après quarante minutes de jeu, l’Amiens SC a finalement attendu la toute fin de match pour arracher un point face au Paris Saint-Germain (4-4), ce samedi. Le tout au terme d’une partie complètement folle. 

Trois buts parisiens sur corners 

L’Amiens SC est véritablement passé par toutes les émotions dans son choc face au Paris Saint-Germain. A l’issue d’une première période époustouflante, Herrera inscrivait pourtant le but de l’espoir d’une volée plat du pied sur un des premiers corners meurtriers du PSG (3-1, 45e+1). De l’espoir parce que les Picards avaient ouvert le score dès leur première situation franche. Auteur d’un merveilleux appel croisé dans le dos de Silva, Guirassy ne tremblait pas au moment de croiser sa tentative qui filait entre les jambes de Navas (1-0, 5e). A l’origine du premier but amiénois, Kakuta était à la conclusion du deuxième d’une somptueuse frappe terminant sa course dans la lucarne opposée (2-0, 29e).

Et comme dans un rêve, Diabaté corsait un peu plus l’addition d’une frappe croisée franchissant la ligne de but avec l’aide du poteau (3-0, 40e). Mais incapable de regagner les vestiaires sans avoir réussi à conserver sa cage inviolée, concédant un nouveau but dans les dernières minutes d’une période, l’Amiens SC subissait une remontada parisienne en deuxième mi-temps. Pourtant, Gurtner sortait le grand jeu pour repousser sur sa ligne de but le bon coup de tête de Cavani (52e). Pourtant, Kakuta se procurait la balle de match sans réussir à la convertir sur un centre de Diabaté (58e). Et dans la foulée de cette situation favorable, c’est Kouassi qui semblait sonner le glas des espoirs picards sur deux nouveaux corners.

Déjà pris à défaut par Slimani la semaine passée, Chedjou perdait cette fois-ci son duel de la tête avec le jeune défenseur du PSG (3-2, 60e). Puis, laissé à l’abandon par sa défense, Gurtner était devancé dans sa sortie par Kouassi moins de cinq minutes plus tard (3-3, 65e). Assez discret jusqu’ici, Icardi y allait aussi de son but, en reprenant un excellent centre de Bernat, pour semble-t-il offrir un succès au PSG (3-4, 74e). Mais au bout du suspense et d’un scénario complètement dingue, Guirassy arrachait le nul en trompant pour la deuxième fois de la soirée Navas (4-4, 90e+1). Un excellent résultat sur le papier mais finalement décevant au regard du scénario et surtout un seul et simple point engrangé dans la course au maintien.

Romain PECHON

AMIENS SC – PARIS SAINT-GERMAIN : 4-4 (3-1)

25ème journée de Ligue 1 Conforama

Stade Crédit Agricole la Licorne, Amiens

Affluence : 12 964 spectateurs

Buts : Guirassy (5e, 90e+1), Kakuta (29e), Diabaté (40e) pour Amiens ; Herrera (45e+1), Kouassi (60e, 65e), Icardi (74e) pour le PSG

Avertissements : Blin (71e), Kakuta (81e), Guirassy (90e+2) pour Amiens ; Bakker (49e), Verratti (90e+2) pour le PSG

Amiens : Gurtner (c.) – Calabresi (Jallet, 78e), Opoku, Chedjou, Aleesami – Zungu, Blin – Otero (Cornette, 78e), Kakuta, Diabaté (Mbenza, 84e) – Guirassy.

Remplaçants : Dreyer (g.), Jallet, Gnahoré, Akolo, Cornette, Konaté, Mbenza

Entraîneur : Luka Elsner

PSG : Navas – Herrera, Kouassi, Silva (c., Marrquinhos, 46e), Bakker – Paredes (Bernat, 61e), Gueye (Verratti, 46e) – Di Maria, Draxler – Icardi, Cavani

Remplaçants : Rico (g.), Marquinhos, Bernat, Kehrer, Verratti, Aouchiche, Choupo-Moting

Entraîneur : Thomas Tuchel

13 Commentaires

  1. 3 buts sur corners…
    Bon, au final les 4 derniers matchs demeurent interessants. Si seulement on avait pu gagner contre Toulouse.
    Encore un peu d’espoir, il n’est pas encore temps de sombrer.
    Allez Amiens !

  2. Quel match ! Et quel dommage encore de se prendre autant de buts sur corner ! Mais pour une fois c’est nous qui mettons le but dans les arrêts de jeu.
    Les mecs sont prêts offensivement pour les derniers matches. Mais défensivement c’est pas encore ça.

  3. Depuis Nice ils ont un problème sur les corners c est à dire la 1er journée et personne pour rectifier le tirs il est ou l entraîneur la transition et toujours la transition !!!! C est quoi au faite la transition ?

  4. Bravo aux joueurs qui on parfaitement respecter les consignes du coach la preuve que Mr Elsner ne dit pas que des conneries n’en déplaise à certains!!!
    Je suis fier d’être amiénois et nous allons les soutenir jusqu’à la fin de la saison vous verrez messieurs ce match marque le tournant psychologique de la saison!!!
    Encore Bravo et merci pour le spectacle

  5. Ils sont où les pessimistes des derniers jours ? Moi je me suis régalé même si prendre 3 buts sur corner fait réfléchir ! Allez Amiens ! On va le faire 🤞💪

  6. Je vous rejoins, j’y crois également, ce résultat n’est pas anodin. Bravo les gars, ça devait être un beau match à La Licorne!! Je souhaite de tout cœur qu’ils poursuivent ainsi et ça devrait le faire! Pour moi Lucas Elsner est l’homme de la situation, les gars on juste besoin de confiance, de la confiance de tous le monde! Cette frappe de Kakuta!!! La qualité est là, c’est juste une question de confiance!! Continuons tous à soutenir l’Amiens SC! Allez les gars, bravo à vous! Lucas fait nous rever

    • Bravo Amiens c’est un très bon point pris face à l’ogre parisien contre qui personnes nous auraient donné une chance et encore moins de marquer un but contre Paris franchement bravo c’est un très bon match même si on aurait pu prendre les trois points contre Paris et c’est dommage sur les corners car défensivement sur coup de pied arrêté on a encore des difficultés mais offensivement c’est mieux et c’est quand même de bonne augure pour la fin de la saison ce match contre Paris bravo Amiens de continuer à nous faire rêver et comme on peut le dire Ici C’est Amiens et continuer comme ça bravo

Laisser un commentaire