Panoramic

Une semaine après un terrifiant match nul, en supériorité numérique à Châteauroux, l’Amiens SC a de nouveau déçu face au promu du Pau FC (0-0), ce samedi. Loin de pouvoir gagner ce match, les Amiénois auraient même pu le perdre. Encore une fois.

Publicité


Amiens ne cesse de couler

C’est l’histoire d’un match sans fin. Comme trop souvent depuis de longues semaines, même d’innombrables mois, l’Amiens SC a terriblement déçu en rendant une énième pâle copie, en proposant une nouvelle purge à public de la Licorne déjà glacé par les conditions atmosphériques. Face à une équipe de Pau venue en Picardie pour uniquement glaner le point du nul, les Amiénois ont été incapables de déstabiliser leurs adversaires du soir, de s’offrir la moindre once de chance de signer un deuxième succès cette saison. Toujours plus consternant, match après match, l’Amiens SC frôle littéralement le ridicule et devient indéfendable, même pour ses plus fidèles partisans. A l’image de ce qui se passe (voire ne se passe pas) en coulisses, l’Amiens SC a véritablement perdu le fil sur le terrain.

Publicité


Un constat matérialisé par un manque de tranchant dans le secteur offensif, un abyssal déficit technique dans le processus de construction du jeu et à un manque d’imagination récurrent pour déstabiliser des blocs adverses qui peuvent se contenter de coulisser à petit trot sur la largeur du terrain pour contrôler les pauvres velléités offensives picardes. A l’image d’un Papeau remuant mais rarement dans le bon tempo ou imprécis au moment de procéder au dernier geste (31e, 36e), Amiens n’est jamais parvenu à inquiéter le portier adverse, encore une fois facile pour capter la frappe sèche mais plein axe d’Otero (34e). En finalité, Pau pourrait même nourrir des regrets de ne repartir qu’avec le seul point du nul.

Publicité


Tout simplement parce que les meilleures occasions étaient à mettre au crédit des hommes de Didier Tholot. Si Gurtner ne se faisait qu’une petite frayeur en captant en deux temps la tentative tendue d’Assifulah (8e), il tremblait davantage lorsque Kamissoko propulsait sa tête dans le petit filet extérieur (30e). Il en était de même quand Lobry, seul aux six mètres, dévissait sa frappe (54e) puis manquait sa reprise de volée à la conclusion d’un manque collectif qui avait laissé sur place l’arrière-garde samarienne (75e). Décevant jusqu’au bout, Amiens répondait timidement avec une frappe contrée d’Alphonse et un centre-tir de Papeau traversant toute la surface de réparation sans trouver le moindre Amiénois sur sa trajectoire.

Publicité


Trop peu pour ne pas faire dégoupiller le public de la Licorne, qui réclama les démissions d’Elsner et Williams au cœur de cette soporifique fin de match. Quinzième après cette nouvelle déconvenue, l’Amiens SC poursuit sa vertigineuse et irrémédiable chute. Reste à savoir quand et où elle se terminera. En attendant, la crise est bien réelle à Amiens, n’en déplaise aux dirigeants qui semblent toujours faire la sourde oreille. Il est grand temps de prendre conscience de la dangerosité de la situation. Aujourd’hui, l’ASC est bien plus proche d’un retour en National que tout autre chose !

Romain PECHON

AMIENS SC – PAU : 0-0 (0-0)

5ème journée de Ligue 2 BKT

Stade Crédit Agricole la Licorne

Arbitre : M. Paradis

Avertissements : Papeau (17e), Wagué (59e), Lewis (86e) pour Amiens, Daubin (34e), Bansais (46e), Batisse (78e), Assifuah (90e) pour Pau

AMIENS SC : Gurtner – Alphonse, Opoku, Wagué, Lewis – Gomis (Zungu, 73e), Lomotey (Konaté, 60e), Blin (c.), Papeau – Odey (Timité, 73e), Otero (Ciss, 73e)

Remplaçants : Thuram (g.), Monzango, Zungu, Ciss, Timité, Lahne, Konaté

Entraîneur : Luka Elsner

PAU FC : Olliero – Bansais, Batisse (c.), Kamissoko Scaramozzino – Lobry, Kouassi (Sadzoute, 73e), Daubin – Assifuah (Ndiaye, 90e+3), Ba (Beusnard, 62e), Armand

Remplaçants : Bertrand (g.), Koffi, Sadzoute, Ndiaye, Méliande, Beusnard, Zahary

Entraîneur : Didier Tholot

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ced
Ced
27 jours il y a

Tout à été dit sur le naufrage de l’ASC.. Maintenant il faut y ajouter des actes : boycotter les prochains matches à la Licorne avant le huis clos total pour raison sanitaires qui sera peut être remis en place.
Il faut montrer son mécontentement par des actions fortes à destination des dirigeants qui se foutent des supporters. Prochain match à la Licorne, 0 spectateur en tribune !

Boy80
Boy80
27 jours il y a

Ils sont à leur place il y a jamais eu de grande équipe il y en aura jamais la Picardie n’est pas une terre de foot de haut niveaux. Ils sont bien à leur place.

berny
berny
27 jours il y a

Parti comme c’est parti les spectateurs vont boycotter les prochains matchs a moins que le huis-clos s’installe, on sera plus proche du dépôt de bilan et go la division d’honneur ! honte à joanin et à william les dupont dupond de la L2 quant à elsner il ferait mieux de démissionner et de retourner en d2 belge !

Caron
Caron
27 jours il y a

Williams à eu la peau de Pellissier et Joannin la suivi les yeux fermés en exigeant une 10eme place en L1. Regardons le résultat aujourd’hui 15eme en L2 vous et votre playboy d’entraineur vous vous êtes planté et ne parlons même pas du recrutement. Que des joueurs de national. À l’époque Pellissier nous nous battions pour avoir nos places nous sommes même allés à Reims pour cette montée historique aujourd’hui vous pouvez nous donner des places on irait même pas bon courage car il va surtout en falloir pour les pauvres Alexis et Régis qui ont crû dans les dires du président mais qui doivent bien s’en mordre les doigts aujourd’hui et il y a de quoi. Pas grave Williams et Joannin vont leurs trouver une porte de sortie pour récupérer encore un peu d’argent. Comme ça il n’y aura plus d’âmes du tout dans cette équipe triste à mourir

Marc d
Marc d
28 jours il y a

La faute à williams avec les recrue. Il faut rappeler le sorcier.

jul
jul
27 jours il y a
Reply to  Marc d

Williams continue a faire un bon travail juste Elsner est un mauvais coach et le president est un gripsou.
Depuis le match de rennes l’an dernier cette equipe ne tourne plus rond quelqu un doit bien savoir ce qui se passe de toxique dans ce vestiaire… Il est temps de parler et faire le ménage

Stef
Stef
28 jours il y a

Quand vous voyez à l’échauffement en avant match Konaté s’entraîné avec sa parka vous avez tout de suite compris l’état d’esprit qui règne dans cette équipe…

Steph
Steph
28 jours il y a

La semaine prochaine l’Amiens SC sera relégable.
On se souviendra des deux montées consécutives mais aussi des deux descentes consécutives.
Dire que 5000 personnes payent pour voir ces prestations lamentables !!!

Cossin
Cossin
28 jours il y a

Incapable de gagner chez nous honteux je ne comprends pas pourquoi faut on jouer Konaté, Zungu alors que Lhann reste sur le banc peut-être pour mieux les vendre Esner n’a plus aucun pouvoir sur cette équipe le meilleur joueur Papeau mais malheureusement personne pour l’aider devant je ne sais même pas si je vais continuer à regarder les matchs tellement degouté …ol y a quelque chose qui ne va pas dans ce club

Samarobriva
Samarobriva
28 jours il y a

« Il faut être patient .. nous serons prêts dans un mois » pas d’inquiétude on se maintiendra. Nous sommes de bonne composition mais avaler de gemmes couleuvres. Démarrer la saison avec un tel niveau… Que la saison va être longue

Tane51
Tane51
27 jours il y a
Reply to  Samarobriva

‘Il faut être patient…’ pour le national c’est sur l’équipe sera prête …

Vandhersen
Vandhersen
28 jours il y a

je ne sait pas ce que je viens de voir , si c’était un match de foot ou un jeu de celui qui fera le plus tombé de joueur , c’est lamentable , horrible , la descente au enfer , le pauvre GURTNER ou est il arrivé , le navire coule , les joueurs ne sont pas dans leurs jeu , des chocs a répétions, je me demande qui est la cause de tout ceci , BLIN et GURTNER, sauvé vous , car le navire coule .des manques de précisions , des tires a l’aveugle , des passe dans le vide , et j’en passe car c’était plus une boucherie qu’un match de foot , il va falloir mettre certaine choses au point et osé le ton car 17 éme au classement vous je sait pas mais moi cela me choque ,sinon c’est classe nationale et puis la descente au enfer.

Ghis
Ghis
28 jours il y a

C’est pas de pot…

jul
jul
28 jours il y a

il ni a pas de fond de jeu il y a quelques individualites mais pas de fond de jeu Elsner est un tocard c est tout