L’Amiens SC va-t-il se maintenir en Ligue 1 ?

Amiens SC

Dix-neuvième avant d’affronter Caen, un concurrent direct pour le maintien, l’Amiens SC est dans une position pour le moins inconfortable à quinze journées du terme. Toutefois, un panel de journalistes, interrogé par nos soins, affiche en majorité son optimiste à propos du maintien en Ligue 1 du club picard. 

Le maintien, ils y croient

« Amiens se maintiendra parce que le calendrier lui sera favorable » – Jean-Louis Croci (France 3 Picardie)

Amiens ayant déjà joué tous les gros du championnat, le calendrier lui sera favorable d’ici la fin de saison par rapport aux autres clubs concernés par la descente. C’est un atout important, d’autant plus que les hommes de Christophe Pélissier vont recevoir Caen et Guingamp, deux des trois concurrents directs pour le maintien. Je suis également persuadé que la mayonnaise finira par prendre avec les retours de Konaté et Zungu et l’apport des deux recrues hivernales, Guirassy et Pieters. Surtout, toutes les séries, même les plus mauvaises, prennent fin à un moment donné. Amiens n’a plus gagné à domicile depuis le mois d’octobre, c’est trop long, c’est certain, mais je suis persuadé qu’ils gagneront contre Caen, samedi.

Cependant, il reste deux points d’inquiétude qui peuvent plomber Amiens sur cette deuxième partie de saison. Le gros point noir reste son inefficacité offensive chronique depuis le début de saison. Tout va dépendre du retour à son meilleur niveau de Moussa Konaté, qui avait eu un impact considérable sur le maintien l’an dernier. Enfin, le club est sur une pente ascendante depuis plusieurs saisons, reste à savoir comment les joueurs vont réagir si la situation ne s’arrange pas dans les prochaines semaines. Le moral des troupes va grandement conditionner les capacités de cette équipe à décrocher ou non le maintien. Quoi qu’il en soit, Amiens peut également s’appuyer sur un Christophe Pélissier qui a toujours mené à bien sa mission jusqu’ici.

« Personne n’a réussi à se détacher quand Amiens était au plus mal » – Adrien Rocher (Le 11 Amiénois)

Dans son malheur, Amiens a la chance que ce soit très faible cette saison dans la lutte pour le maintien. Personne n’a réussi à se détacher quand Amiens était au plus mal. Dans un championnat normal, Christophe Pélissier et ses hommes seraient déjà distancés. C’est très certainement ce qui va leur permettre de faire la différence car une série de bons résultats suffira pour prendre ses distances et se maintenir. Alors que l’Amiens SC vient d’affronter les trois premiers du classement et s’apprête à réellement disputer « son » championnat, il ne compte que deux points de retard sur la seizième place détenue par Dijon.

Une véritable aubaine d’autant plus que Christophe Pélissier va désormais s’appuyer sur un groupe quasiment au complet pour des matches décisifs dans la course au maintien, entre les arrivées de Guirassy et Pieters, ou encore le retour de Konaté. Des apports qui semblent indispensables pour une équipe en quête de repères et de solutions offensifs. Les Amiénois ont une belle carte à jouer pour tenter de décrocher un nouveau maintien en Ligue 1 au soir du 25 mai prochain contre Guingamp, à condition de s’imposer dès samedi face à un concurrent direct.

« Il faudra peut-être en passer par le barrage mais Amiens se maintiendra en Ligue 1 !  – Lionel Herbet (site internet du club)

La situation est délicate mais je suis optimiste. Il faudra peut-être en passer par le barrage mais Amiens se maintiendra en Ligue 1 ! Par rapport au mois de janvier particulièrement difficile, Christophe Pélissier va enregistrer des retours qui feront la différence dans le sprint final. À commencer par Ghoddos, de retour de la Coupe d’Asie des nations, et Moussa Konaté, qui n’est pas encore à son meilleur niveau. Par la suite, ce sont Bongani Zungu, qui a tellement manqué au milieu de terrain depuis le début de saison, et Quentin Cornette qui reviendront de blessure au printemps.

Entre-temps, j’espère que Moussa Konaté et Serhou Guirassy auront pris leur rythme de croisière pour redonner du punch à une attaque qui en manque depuis un petit moment. Enfin, j’ai confiance en Christophe Pélissier pour maintenir une solidarité au sein du groupe. Depuis son arrivée au club, il a toujours su insuffler un état d’esprit et ressortir vainqueur des luttes de fin de saison. Maintenant, ce sera très difficile, bien plus que la saison dernière, et ça se jouera sur des petits détails lors des confrontations directes entre Guingamp, Caen, Dijon et Amiens.

Le maintien, ils en doutent encore

« Amiens en Ligue 1 la saison prochaine, j’ai du mal à y croire » – Mathieu Dubrulle (France Bleu Picardie)

Si Amiens veut se maintenir en Ligue 1, il faut impérativement battre Caen, samedi. C’est la première des solutions pour revitaliser cette équipe. Il faut aussi être lucide en se disant que le maintien passera par les mauvais résultats des concurrents directs. Il faut espérer qu’il y ait moins performant qu’Amiens cette saison. On a rarement vu autant d’équipes avec si peu de points être encore susceptibles de se maintenir en Ligue 1. En finalité, il faut en laisser au moins deux derrière nous et viser la place de barragiste. Pour y parvenir, il va falloir que certains joueurs haussent leur niveau de performance, là où depuis quelques semaines certains ont plongé, et que les attaquants se réveillent en deuxième partie de saison.

Maintenant, Amiens en Ligue 1 la saison prochaine, j’ai du mal à y croire. Cette équipe est totalement inoffensive depuis trop longtemps et on ne retrouve pas le supplément d’âme qui avait fait la différence ces dernières saisons. On se rend aussi compte qu’on est sur un fil au niveau de l’effectif, le moindre blessé peut nous faire plonger définitivement. Surtout, on part avec un handicap qui est notre différence de buts, défavorable par rapport aux autres clubs en course pour le maintien. Finalement, il y a plus de motifs d’inquiétude que de motifs d’espoir. Cependant, une seule victoire peut sortir le club de la zone rouge. Cela va donc se jouer entre quatre équipes, Amiens, Guingamp, Caen et Dijon. Les chances sont minimes et je ne suis pas vraiment rassuré.

« L’affirmation d’un maintien d’Amiens dans l’élite a quasiment valeur incantatoire » – Antoine Caux (JDA)

Il faut se parer d’un optimisme presque provocateur, voire aveugle, pour soutenir que l’ASC poursuivra sa route en Ligue 1 la saison prochaine après ce mois de janvier et ce mercato moroses. Alors soyons honnête, l’affirmation d’un maintien d’Amiens dans l’élite a quasiment valeur incantatoire. Amiens est à sa place, c’est-à-dire dans ce mini-championnat des quatre dernières équipes de Ligue 1 avec Dijon, Caen, Guingamp. Enlevons Monaco que son argent russe devrait extirper de cette bataille. Il faut à Amiens d’éviter les trois derniers strapontins.

Une équation dans laquelle la réussite aura autant, si ce n’est plus, d’importance que le talent footballistique que partagent à peu de choses près ces équipes mal en point(s). Le match de Caen est capital car il peut briser la mauvaise série de 2019, faire décoller l’ASC au-delà des 20 points et couler Caen. L’histoire raconte que Christophe Pelisser a toujours marqué plus de points sur les phases retour qu’à l’aller. Ce ne sera pas dur cette saison, me direz-vous. Et si ce doit être les derniers mois du sorcier de Haute-Garonne sur le banc amiénois, on ne voudrait pas voir l’histoire mal finir. Dans ce foot où l’argent est roi, on a encore envie de croire aux légendes.

3 Commentaires

  1. Le match de samedi en dira long !! Quel état d’esprit dans le groupe ? Quelle capacité à attaquer en meute et marquer, peu importe que le but vienne d’un attaquant ou d’un défenseur sur corner ? Quel public derrière l’équipe ? Et surtout, quel résultat et classement à la fin de cette journée ??

  2. Comme j’ai pu l’écrire il y a quelques temps, sur d’autres page de ce « 11 », les médias font la pluie ou le beau temps pour le moral des troupes ! Comment essayez de remonter un état d’esprit touché par les mauvais résultats en écrivant des articles décourageants ! On demande à tous les supporters d’être présents et d’encourager l’ASC, mais quelques journalistes enterrent une équipe avant même qu’elle ait pu s’en sortir… Allez AMIENS ! Nous, les vrais supporters, vous faisons confiance !

  3. Oui le maintient est possible, malgré le mercato raté , jouer les barrages serait déja une bonne chose, çà sera du 50/50 , apres pourquoi pas mieux, j’ y crois c ‘ est possible , il faudra compter sur les résultats des autres , gagnons contre Caen et on verra plus clair, un autre résultat et çà sera encore plus dur , mon équipe manque de caractére et surtout de gnac , allez l ‘ ASC , encouragé l ‘ équipe et etre un supporter que d ‘ etre un spectateur , il faut etre derriére l ‘ équipe

Laisser un commentaire