Gouano

Trois jours après sa qualification au forceps à Metz en Coupe de la Ligue (1-2), l’Amiens SC souhaite confirmer un hypothétique regain de performance à l’extérieur face à Nice, ce samedi. 

Publicité

Nice en difficulté à domicile

Avec un seul point pris (à Saint-Etienne) et un unique but marqué (Krafth contre Strasbourg), Amiens affiche le plus mauvais bilan du championnat à l’extérieur au moment de défier Nice, qui n’a remporté qu’un seul de ces cinq matches à l’Allianz Rivieira depuis le début de la saison. « Nice n’est pas au mieux à domicile ? J’espère que ça va continuer, en sourit Christophe Pélissier. Quand on voit leur match contre Marseille, on ne peut pas dire qu’ils soient en difficulté, ils avaient largement les moyens de remporter ce match. »

Publicité

Sauf que les Niçois font preuve d’inconstance depuis le début de la saison. Capables de s’imposer à Lyon (0-1) et Bordeaux, les Aiglons ont également cédé à domicile contre Dijon (0-4) et Reims (0-1), deux équipes programmées pour jouer le maintien. Pour autant, Christophe Pélissier considère que Nice demeure « une équipe armée pour jouer le haut de tableau » et ce « même si elle a eu du retard à l’allumage » car elle dispose « d’un très gros potentiel, que ce soit à l’intérieur du jeu ou offensivement, avec notamment le duo Saint-Maximim-Balotelli« .

Publicité

Un déclic pour l’Amiens SC ?

Qu’importe la vitalité de son adversaire, l’entraîneur de l’Amiens SC en attend beaucoup plus de ses joueurs à l’extérieur : « On ne peut pas aller à Nice et se contenter de défendre. Il faut aussi que l’on fasse beaucoup mieux dans l’utilisation du ballon. On arrive à bien le faire à la maison comme on a pu le voir à Nantes, avec une possession de balle importante et des occasions, il faut que l’on renouvelle ça à l’extérieur. On doit se débrider mentalement parce que techniquement, le terrain est le même mais à l’extérieur on a du mal à se lâcher. »

Publicité

Et même si Amiens a signé son premier succès à l’extérieur depuis près de sept mois face à Metz, mercredi soir, Christophe Pélissier sait que son équipe devra hausser son niveau de jeu loin de ses bases pour performer sur la durée . « Les valeurs affichées contre Metz sont très importantes mais le déclic et la réussite ne peuvent venir que du jeu et de sa consistance sur la durée, prévient-il. À Metz, ce n’était pas notre choix, mais on a récupéré le ballon bien trop bas pour être efficace. Notre but est de le récupérer bien plus haut à Nice pour être immédiatement en situation de faire mal à l’adversaire. »

Un scénario de match que l’Amiens SC avait touché du doigt en première mi-temps à Saint-Etienne, début septembre. Or, Moussa Konaté était présent ce jour-là et il s’était même procuré les deux meilleures situations de son équipe en première période. À Nice, Christophe Pélissier devra composer sans lui et espérer que d’autres prennent le relais de l’international sénégalais, afin d’éviter un quatrième revers de rang à l’extérieur. 

Romain PECHON

OGC NICE – AMIENS SC

12ème journée de Ligue 1 Conforama

Samedi 3 novembre, 20 heures

Allianz Arena, Nice

Arbitre : M. Hamel

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire