L’Amiens SC victime de « pressions » selon Alain Gest

Président d’Amiens Métropole, Alain Gest a décidé de soutenir l’Amiens SC dans son combat pour l’annulation de sa relégation en Ligue 2, en déposant un recours auprès du Conseil d’Etat. Pour l’élu, le club serait même victime de pressions suite à l’écho médiatique suscité par sa démarché. 

Un combat qui dérange

« Je respecte le jugement du sport, mais là ce n’en est pas un, c’est complètement arbitraire. On ne demande pas de revenir sur la décision du Premier ministre, mais sur celle d’arrêter un championnat après 28 journées et de faire un classement. » En première ligne depuis l’annonce de la relégation en Ligue 2 de l’Amiens SC, Alain Gest, le président d’Amiens Métropole, ne décolère pas. Interrogé par nos confrères de 20 Minutes, il a notamment fustigé la décision du Comex de la Fédération française de football de revenir sur la décision de l’AG de la Ligue de football professionnel (LFP), à savoir joué la saison prochaine de Ligue 2 à 22 clubs, estimant que « cela confirm[ait] le fonctionnement particulièrement curieux de la FFF et apport[ait] la démonstration que la LFP ne ser[vait] à rien. »

Rappelant que si le championat « s’était arrêté six journées avant », Amiens ne descendait pas, pour renforcer son idée que les décisions prises s’apparentent à « une loterie » et n’ont « pas de sens », Alain Gest a bon espoir que le club obtienne gain de cause devant la justice. « A partir du moment où vous pensez que le droit est avec vous, je ne vois pas pourquoi nous n’y croirions pas. Tout démontre que c’est une mauvaise décision, clame l’élu amiénois. On s’adresse à une instance judiciaire, on parle de droit. Et pas d’autre chose. » Et ce même si Amiens subit « des pressions » et que Bernard Joannin « n’a pas la même antériorité dans le milieu que Jean-Michel Aulas », le président d’Amiens Métropole estime que le club a « réussi à se faire entendre ». Reste à obtenir gain de cause.

Source : 20 Minutes

A lire aussi :

Noël le Graët (FFF) : « On est justes dans nos décisions »

Christian Leca (AC Ajaccio) : « On va demander une indemnisation devant le Conseil d’Etat »

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Hamster Magic
Hamster Magic
7 mois il y a

La LFP indique que Edouard Philippe confirme sa position en excluant une reprise… La LFP n’assume rien ! La Ligue des égoïstes.

Quant au premier Ministre il n’assume pas plus et renvoie à la LFP et la FFF la prise de décision d’arrêt qu’il a lui même initié…

Chacun défend son image c’est pathétique. Personne n’assume cette situation dégueulasse éloignée du discours de solidarité. Ils dénoncent le fric système du foot mais fonctionnent dans cette seule considération en fermant les yeux sur les dérives financières des gros clubs.
Soutien aux clubs du Mans et Orléans.

Ramaza
Ramaza
7 mois il y a

Et si le championnat 2019/2020 n’aurait pas commencé, Amiens serait champion de France du au classement alphabétique des club…. Quel injustice franchement….

Gaston
Gaston
7 mois il y a
Reply to  Ramaza

Sympa ton commentaire… Et sinon, tu as des choses intéressantes à dire ? En lien avec l’article ? Quand on n’a rien à dire, on ….

Christian Leca (AC Ajaccio) : « On va demander une indemnisation devant le Conseil d’Etat »

Abder Ramdane : « C’est moins bosseur en France ! »