L’Amiens SC victime d’une tentative d’escroquerie financière

OL Amiens SC
A l'image d'Eddy Gnahoré (ici contre Tanguy Ndombélé), Amiens avait été trop tendre face à Lyon, le 12 août dernier.

Selon les informations de nos confrères de France Bleu Picardie, l’Amiens SC aurait été victime d’une tentative de piratage bancaire, le mois dernier. Dans le viseur des malfaiteurs, les recettes de l’onéreux transfert de Tanguy Ndombélé. 

Le transfert de Ndombélé dans le viseur

Dans le cadre de l’organisation du match amical contre Leganés, le dernier de la préparation estivale, l’Amiens SC a constaté avoir été victime d’une tentative de piratage bancaire, rapporte France Bleu Picardie. « Un ou plusieurs malfaiteurs, qui n’ont pas encore été identifiés ont essayé, à plusieurs reprises, de s’approprier en vain certaines recettes de l’ASC », précisent nos confrères. Tout est parti de la messagerie électronique du club qui a été piratée. Ainsi, une facture s’élevant à plus de 60 000 euros aurait été interceptée. Le but étant d’alimenter un compte ouvert dans une banque espagnole.

Finalement, aucun préjudice n’est à déplorer, les mouvements d’argent ayant été bloqués à temps. Pour autant, l’histoire ne s’arrête pas là puisque « deux autres tentatives d’escroquerie » sont à déplorer, rapporte encore France Bleu Picardie. L’enjeu étant de détourner une partie des montants des transferts de certains joueurs, à commencer par celui de Tanguy Ndombélé. Une enquête préliminaire est ouverte à Amiens pour tenter de remonter la trace du ou des escrocs présumés.

Source : France Bleu Picardie

À lire aussi : 

[J1] Nice – Amiens SC : Une fin de match frustrante

[J1] Nice – Amiens SC : L’absence remarquée de Saman Ghoddos

Laisser un commentaire