Trouvant « insupportable » l’attitude de certains de ses homologues de Ligue 1, qui remettent en cause l’arrêt définitif de la saison 2019/2020 avec validation de montées et de descentes, une décision « votée au conseil d’administration de la Ligue et validée par la FFF« , Laurent Nicollin, le président de Montpellier regrette surtout « de ne pas avoir de visibilité sur la saison prochaine« .

Nicollin veut passer à la suite

« Ce qui est fait est fait. C’est comme quand une femme t’a trompé toute ta vie et que tu veux la retrouver. Elle n’a plus envie de toi, tu passes à autre chose. Sinon ça te ronge, tu uses ta santé pour rien. On a emboîté le pas du gouvernement, il faut arrêter de ressasser le passé et préparer la saison prochaine, savoir dans quelles conditions on peut reprendre l’entraînement, si on peut ouvrir les stades ou pas, lancer la campagne d’abonnements, quoi dire aux sponsors. » 

Une posture plus facile à assumer quand on a la certitude d’évoluer encore en Ligue 1 la saison prochaine. De son côté, l’Amiens SC jouera son va-tout devant le conseil d’Etat, ce jeudi. Le tout pour une première et ultime audition qui décidera de son avenir sportif.

Source : L’Equipe

A lire aussi :

Amiens SC : Bongani Zungu vers l’Espagne !

Amiens SC : Cap vers la Bretagne pour Matthieu Dreyer

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire