L’ultime saison avant la fusion des championnats sur l’ensemble des Hauts-de-France aura été particulièrement douloureuse pour les clubs de la région amiénoise. Sur les onze clubs engagés du Régional 1 au Régional 3, plus de la moitié a donc subi une relégation (sportive ou administrative). Dans l’ombre de l’Amiens SC, le football métropolitain est plus que jamais en difficulté.

Publicité


Régional 1 :

Sacré champion de Régional 1 après son succès sur la pelouse de la réserve de Roye-Noyon (1-4), l’AC Amiens (b) n’en demeure pas moins relégué à l’échelon inférieur. La faute à un règlement interne à la Ligue des Hauts-de-France qui stipule que deux divisions d’écart doivent en effet séparer une équipe première et sa réserve. Relégué en National 3, l’AC Amiens devrait donc entraîner dans sa chute son équipe réserve. Néanmoins déterminé à défendre les intérêts de son club, Rachid Hamdane a déjà annoncé sa volonté de déposer un recours, considérant que ce règlement ne peut s’appliquer à une formation qui dispute un championnat de France (National 3) – bien que celui-ci soit organisé par la Ligue des Hauts-de-France – et non un championnat régional.

Publicité


L’ESC Longueau et l’US Camon également dans le doute

Un recours qui touche directement l’ESC Longueau et l’US Camon, tous deux maintenus malgré leur statut de relégable sur le plan sportif. Pour les Longacoissiens, la situation est claire : si l’AC Amiens est débouté, ils se maintiendront en Régional 1. Pour les Camonois, la donne est plus complexe. Leur maintien dépend déjà de l’application ou non de la règle “du meilleur dixième” pour déterminer l’ultime club qui descend en Régional 2. En l’état actuel, Camon – douzième du groupe picard – présente un meilleur bilan spécifique (contre les clubs classés entre la 9e et la 5e) que le dixième du groupe Nord-Pas-de-Calais (Saint-Omer). Le doute persiste encore aujourd’hui. Ensuite, si l’AC Amiens et par extrapolation l’AS Beauvais obtiennent gain de cause à propos de leur équipe réserve, l’ESC Longueau et l’US Camon seraient les victimes collatérales de cette décision et la règle du meilleur dixième s’appliquerait à Itancourt.

Publicité


Enfin, un ultime cas de figure est envisageable : un repêchage de l’AC Amiens en National 2 qui ferait évoluer l’ensemble des descentes et montées en Île de France. Seuls huit clubs de Régional 1 descendraient avec la répartition suivante : quatre pour la Picardie et quatre pour le Nord-Pas-de-Calais. Une finalité qui conviendrait à Saint-Omer et Longueau, définitivement maintenus mais qui laisserait encore Camon dans le doute en fonction du sort réservé à la réserve de l’AS Beauvais qui pourrait alors être le quatrième club picard à accompagner Roye-Noyon (b), Chevrières-Grandfresnoy et Montataire en Régional 2.

Publicité


Sous réserve de validation :

Se maintiennent : ESC Longueau, US Camon

Descend : AC Amiens (b)

Résultats (28ème journée) :

Roye-Noyon (b) AC Amiens (b) : 1-4

Chantilly – US Camon : 7-0

ESC Longueau – Nesle : 2-2

Classement final :

1/ AC Amiens (b) : 55 pts

2/ Chantilly : 55 pts

3/ Compiègne : 53 pts

(…)

11/ ESC Longueau : 32 pts

12/ US Camon : 26 pts

13/ Roye-Noyon (b) : 20 pts

14/ Chevrières-Grandfresnoy : 18 pts

15/ Montataire : 11 pts

Régional 2 :

A l’exception du RC Amiens, pourtant lanterne rouge de son groupe à la trêve, cette saison de Régional 2 ne restera pas dans les annales. Premier relégable du groupe B, l’Amiens Portugais ne doit son maintien qu’à la non-montée en National 3 de Compiègne, qui condamne ainsi son équipe réserve. Enfin, l’US Camon (b) savait depuis plusieurs mois que son avenir s’écrivait en Régional 3, en raison de la règle des deux divisions d’écart. Les Camonois n’ont – en finalité – même pas fait l’effort d’obtenir un maintien sportif (synonyme de relégation administrative) en terminant à la dernière place du groupe A.

Sous réserve de validation :

Se maintiennent : RC Amiens, Amiens Portugais

Descend : US Camon (b)

Résultats (22ème journée) :

Groupe A :

US Camon (b) – Doullens : 2-2

RC Amiens – Chaumont : 0-0

Groupe B :

Amiens Portugais – Buire-Hirson : 2-3

Classement final :

Groupe A :

1/ Nogent-sur-Oise : 48 pts

2/ Gamaches : 45 pts

3/ Chaumont : 45 pts

(…)

6/ RC Amiens : 30 pts

(…)

10/ Soissons : 19 pts

11/ Etouy : 17 pts

12/ US Camon (b) : 11 pts

Groupe B :

1/ Château-Etampes : 48 pts

2/ Laon : 44 pts

3/ Breteuil : 42 pts

(…)

10/ Amiens Portugais : 21 pts

11/ Saint-Quentin (b) : 19 pts

12/ Buire-Hirson : 15 pts

Régional 3 :

Dans un championnat où les trois premiers montaient tandis que les cinq derniers et les deux moins bons sixièmes des trois groupes descendaient, il fallait se montrer habile pour éviter une relégation. Si l’AC Amiens (c) a fait bonne figure en terminant sur la plus petite marche du podium du groupe B, elle est virtuellement reléguée en raison de la règle des deux divisions d’écart. Un sort que connaîtront également Saleux, Amiens Montières et Villers-Bretonneux. Quant à Ailly-sur-Somme (b), ils ne doivent leur salut qu’à la règle du meilleur sixième qui condamne Harly-Saint-Quentin (groupe A) et Péronne (groupe B).

Sous réserve de validation :

Se maintient : Ailly-sur-Somme (b)

Descendent : AC Amiens (c), Saleux, Amiens Montières et Villers Bretonneux

Résultats (22ème journée) :

Groupe B :

Conty-Loeuilly – Villers Bretonneux : 3-1

AC Amiens (c) – Moncornet : 6-2

Groupe C :

Friville-Escarbotin – Saleux : 8-0

Quevauvillers – Amiens Montières : 3-3

Choisy-au-Bac (b) – Ailly-sur-Somme (b) : 1-4

Classement final :

Groupe B :

1/ Ribemont-Mezières : 45 pts

2/ Chaulnes : 45 pts

3/ AC Amiens (c) : 42 pts

(…)

10/ Villers Bretonneux : 23 pts

11/ Nesle (b) : 18 pts

12/ Amigny-Rouy : 8 pts

Groupe C :

1/ Méru : 49 pts

2/ Saint Maximim : 48 pts

3/ Friville Escarbotin : 41 pts

(…)

6/ Ailly-sur-Somme (b) : 32 pts

7/ La Centuloise : 28 pts

8/ Amiens Montières : 25 pts

9/ Saleux : 20 pts

10/ Saint Leu d’Esserant : 19 pts

11/ Cires-les-Mello : 19 pts

12/ Quevauvillers : 15 pts

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire