L’heure de la confirmation ou de la rechute pour l’Amiens SC

Amiens SC Opoku Wagué
Panoramic

Une semaine après un encourageant succès face à Grenoble, l’Amiens SC passe au révélateur sochalien, ce lundi soir en clôture de la huitième journée de Ligue 2. Face à l’unique formation encore invaincue cette saison, les joueurs d’Oswald Tanchot auront fort à faire pour tenter de confirmer une éventuelle montée en puissance.

La suite après cette publicité

En quête de confirmation…

Si la victoire contre Grenoble a rendu « les têtes et les jambes un peu plus légères« , Oswald Tanchot assure avoir rapidement basculé sur le match face à Sochaux. « On n’est pas resté éternellement sur la victoire parce qu’on n’a pas le temps de la contempler, assène l’entraîneur de l’ASC. On a besoin de travailler et de se projeter sur la suite. » Parce qu’aussi vitale soit-elle, cette deuxième victoire de la saison ne doit être qu’un point de départ sur le chemin de la reconstruction et de la reconquête amiénoise. Ainsi, elle nécessite d’être confirmée à travers d’autres bons résultats au cœur d’un enchaînement périlleux d’ici la fin du mois de novembre, avec Toulouse, Auxerre, Clermont, Troyes et donc Sochaux au programme.

La suite après cette publicité

Toujours seizième à l’entame de cette septième journée de Ligue 2, l’Amiens SC est également loin d’avoir chassé tous les doutes à son sujet avec cette simple victoire, sur le plus petit des scores et avec un but aussi audacieux que chanceux de Stephen Odey. « On a fait une bonne deuxième mi-temps contre Grenoble, mais on doit être capables de mettre plus de contenu, avoue Oswald Tanchot. Il faut avoir en tête le contexte, la dynamique de résultats, de victoires, de contenus qui font que ce n’est pas facile de remplir toutes les cases tout de suite. Ça va demander du temps et il n’y a pas de place pour le relâchement, l’euphorie ou quoi que ce soit. On doit être dans une quête de progrès de match en match et surtout sur les entraînements. »

La suite après cette publicité

…contre un adversaire extrêmement solide

En reproduisant un match aussi décousu que face à Grenoble, avec notamment une première mi-temps dans la lignée des prestations proposées depuis le début de saison, l’Amiens SC n’aura effectivement que peu de chances de revenir avec quelque chose de positif de son déplacement dans le Doubs. « Il faut bien démarrer parce qu’à l’extérieur ça peut être compliqué si on ne rentre pas bien dans le match, prévient Tanchot. On doit avoir encore plus de certitudes dans notre jeu. On espère que la victoire aura un effet sur la confiance des joueurs mais à chaque match il y a un nouveau challenge. » Et celui-ci s’annonce relevé contre une équipe de Sochaux qui « est sur une bonne dynamique, avec de bons résultats, des contenus, des buts marqués et de la confiance » égraine l’entraîneur de l’ASC.

La suite après cette publicité

« Ils ont bien travaillé sur leur intersaison parce que l’effectif était prêt à 90% à la reprise de l’entraînement. Ils ont su aller chercher des joueurs confirmés ou en devenir avec des prêts intéressants, poursuit Oswald Tanchot au sujet de son adversaire. Ça fait une équipe séduisante, avec des joueurs à dominante technique comme (Gaëtan) Weissbeck ou (Bryan) Soumaré), et qui a aussi des profils plus puissants derrière et au milieu. » De quoi promettre, « un gros combat et un gros défi athlétique« , qui nécessitera d’avoir « une bonne structure d’équipe pour pouvoir contrôler leur puissance, leur impact, et jouer propre techniquement sous pression« . L’opposition idéale pour jauger les progrès récents de l’Amiens SC, savoir ce que cette équipe a réellement dans le ventre et jusqu’où est-elle susceptible d’aller cette saison. L’heure de vérité, en somme.

Romain PECHON

FC SOCHAUX – AMIENS SC

8ème journée de Ligue 2 BKT

Lundi 26 octobre, 20h45

Stade Auguste-Bonal, Sochaux

Arbitre : M. Stinat

Laisser un commentaire