@Amiens SC Football

Après quatre saisons et demi sous l’égide de Christophe Pélissier, l’Amiens SC entame un nouveau cycle, incarné par Luka Elsner, et par la même occasion sa troisième année consécutive en Ligue 1 Conforama, ce samedi soir à Nice. 

Soigner la grande première 

Si l’histoire est un perpétuel recommencement, il arrive que les personnages principaux changent en cours de route. Et c’est ce qui est arrivé à l’Amiens SC, désormais entraîné par le jeune technicien franco-slovène Luka Elsner. Ce dernier aura la lourde charge de succéder à Christophe Pélissier, l’homme des deux montées du National à la Ligue 1 et surtout des deux maintiens au sein de l’élite du football français. De quoi mettre la pression au nouveau venu, souvent désigné comme une énigme par les médias nationaux ? « En soit, la Ligue 1 est scrutée de partout, que ce soit moi ou un autre entraîneur, chacun est sous pression, assure l’intéressé. Cela ne crée donc pas de stress ou de pression supplémentaire à celle inhérente à mon métier. Je suis aussi dans un environnement assez calme. À mon staff et à moi de démonter nos compétences. »

Plus que jamais, ce premier match à Nice est donc important pour lancer cette nouvelle aventure sur de bonnes bases. « Si ça se passe bien au niveau du contenu mais aussi sur le plan comptable, il peut créer une dynamique, confirme Elsner. Ça peut aussi créer un relâchement favorable à la qualité de notre football pour la suite. » Encore faut-il qu’Amiens affiche un visage bien plus conquérant que face à Leganes, samedi dernier. « Il y avait un adversaire qui a bien occupé les zones centrales mais il faut qu’on aille au bout de nos actions, qu’on termine sur des frappes, reconnaît le plus jeune entraîneur du championnat de France. Il faut faire des choses simples tout en prenant certains risques pour nous procurer des opportunités. Je ne pense pas qu’il y ait d’appréhension, je dirais même qu’on est dans une zone de confiance. »

En outre, Amiens va rencontrer un adversaire à la recherche de sensations. En difficulté durant la préparation et dans l’attente de la validation de son rachat, l’OGC Nice aborde ce premier match avec de nombreuses incertitudes. « Il ne faut pas trop réfléchir à ça mais plutôt s’attarder sur notre plan de jeu, réfute le coach amiénois. Je ne me fais pas d’illusions par rapport à la préparation de l’adversaire. Par contre, je sais qu’on a encore beaucoup de travail à accomplir. Si on réussit notre plan, si on met l’intensité qu’il faut, que tactiquement on est organisé comme il le faut, les choses vont naturellement bien se passer. » Et sur ce point, Luka Elsner a plutôt été rassuré par la semaine de travail de ses hommes : « Tous les éléments sont favorables à une bonne performance. Le groupe est prêt à affronter les problèmes qui vont lui être posés, à faire un grand match à Nice. » Place désormais à la vérité du terrain.

Romain PECHON

OGC NICE – AMIENS SC 

1ère journée de Ligue 1 Conforama

Samedi 10 août, 20 heures

Allianz Riviera, Nice

Arbitre : M. Pignard

À lire aussi : 

Christophe Jallet : « Lancer la machine et gagner en confiance »

Amiens SC : Saman Ghoddos apte pour le déplacement à Nice ?

Prince Gouano : « Obtenir un résultat positif de ce déplacement »

Laisser un commentaire