Ligue 1 : Jean-Michel Aulas lance un appel aux parlementaires


Déterminé à faire annuler les décisions prises par la Ligue de football professionnel (LFP), à commencer par celle d’arrêter définitivement la saison 2019/2020 de Ligue 1, Jean-Michel Aulas a écrit aux parlementaires pour défendre sa position, l’OL n’étant pas qualifié en coupe d’Europe, et solliciter leur aide.

La suite après cette publicité

Prêt à tout pour reprendre

Après avoir déposé deux recours en justice, Jean-Michel Aulas continue de s’activer pour faire annuler la décision d’arrêter définitivement la saison 2019/2020. Selon Le Parisien, le président de l’OL a envoyé une lettre aux parlementaires prenant pour cible le gouvernement et plus précisément la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. « Madame la ministre des Sports a expliqué que sa prise de position était basée sur la proposition qui lui avait été transmise : une saison qui devait se finir au 3 août, à cause des dates imposées par l’UEFA. Or, je peux vous confirmer qu’il n’y a jamais eu de date du 3 août imposée par l’UEFA », affirme Jean-Michel Aulas.

La suite après cette publicité

Dès lors, le président de l’OL affirme que la décision de stopper la saison a été trop rapide et précipitée, rappelant au passage que plusieurs scénarios sur la façon de terminer la saison avaient été soumis, notamment son projet de playoffs et de playdowns au début de l’été. Un point de vue étayé par le fait que l’ensemble des championnats européens cherchent des solutions pour terminer la saison. Enfin, Jean-Michel Aulas estime que les pertes engendrées par cet arrêt prématuré sont de l’ordre de « 700 à 900 millions d’euros« , de quoi justifier que la reprise « en va de l’intérêt général et du futur du football français« .

La suite après cette publicité

Ainsi, Jean-Michel Aulas conclut sa lettre en précisant qu’il « n’est peut-être pas trop tard pour essayer d’imaginer, au regard de ce qui se passe partout en Europe, quelque chose qui soit cohérent tant sur le plan politique que sanitaire et sportif ». Si ses chances d’obtenir gain de cause apparaissent infimes, le président de l’OL ne désespère pas et s’active sur tous les fronts. Jusqu’ici sans succès.

La suite après cette publicité

A lire aussi : 

L’Amiens SC victime collatérale d’une conspiration ?

Thierry Laurey (Strasbourg) : « Chacun a exagérément défendu son club »

Laisser un commentaire