Souvent en opposition, les deux syndicats des clubs professionnels, à savoir l’Union des clubs professionnels français (UCPF) et Première Ligue, ont publié un communiqué commun ce mardi pour s’exprimer « collectivement au sujet de l’arrêt des compétitions qui alimente, depuis plusieurs jours, la chronique quotidienne » et exiger l’élaboration d’un plan de relance et de reprise du football. 

Publicité

Tournés vers la saison 2020/2021

A l’arrêt depuis la mi-mars, le football professionnel français ne reprendra pas avant la mi-août. Une longue période sans compétition qui débouche sur un incroyable manque à gagner, estimé entre 500 et 800 millions d’euros, selon les deux grands syndicats du football professionnel. A partir de ce postulat, plutôt que de regarder dans le « rétroviseur », les deux syndicats se sont associés pour « regarder devant » et ainsi lancer un appel au gouvernement et exiger un plan de relance économique et la reprise du football avec du public, dès cet été.  « La situation du football professionnel est celle d’un secteur sinistré, privé de recettes pendant cinq mois », rappelle le communiqué. De fait, les deux syndicats espèrent « un plan de relance » à discuter « rapidement avec les ministères concernés ».

Publicité

En ce qui concerne la saison 2020/2021, les clubs interpellent sur les problématiques qu’ils vont rencontrer dans les prochaines semaines, à savoir « la mise en place d’un protocole sanitaire, retour aux entraînements collectifs, organisation de stages et de matchs amicaux en présence de spectateurs, coup d’envoi de la compétition dans des stades ouverts à un large public, échanges avec les supporters et les partenaires, communication, relations avec les diffuseurs, etc. » Soutenant l’idée d’une reprise avec du public dans les stades, les deux syndicats assurent qu’ils vont tirer « les leçons d’un événement inattendu forcément riche en enseignements. »

Publicité

A lire aussi : 

Amiens SC : Le Conseil d’Etat communique sur l’audition de jeudi

Amateur : Une fronde se structure contre Nöel Le Graët !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire