A quelques heures du rendu de l’ordonnance du Conseil d’Etat à propos des recours en référé de l’Amiens SC, de l’Olympique Lyonnais et du Toulouse FC à propos des décisions prises par le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP), suite à l’arrêt prématuré de la saison 2019/2020 de Ligue 1, l’hypothèse d’une Ligue 1 à 22 est espérée par bon nombre de supporters amiénois. De son côté, la LFP pourrait bien se retrancher une nouvelle fois derrière la Fédération française de football (FFF) pour se justifier auprès du juge des référés du Conseil d’Etat. Explications.

Publicité


L’exemple de la Ligue 2

Validé lors de l’Assemblée Générale de la Ligue de football professionnel, le passage de la Ligue 2 à 22 clubs a été purement et simplement rejeté par la Fédération française de football. Dans un compte-rendu dévoilé par L’Équipe, le comité exécutif de la FFF affirme ne pas avoir voulu privilégier Orléans et Le Mans mais invoque également des problèmes réglementaires et au niveau du calendrier. Mais c’est bien la première de ces raisons qui a forcé le refus des maintiens orléanais et manceau.

Publicité


En effet, cela aurait ouvert une faille dans laquelle pratiquement tous les clubs lésés par ces relégations – allant de l’Amiens SC aux petits clubs de District – se seraient logiquement engouffrés pour défendre leurs chances. Le COMEX de la 3F indique également que jouer 42 rencontres aurait créé trop de problèmes pour établir le calendrier de la saison 2020/2021 et évoque un « risque pour la santé et l’intégrité physique des joueurs« . En bref, la fameuse équité sportive si chère à Noël Le Graet n’a tout simplement jamais existé.

Publicité


En se basant sur ce cas de jurisprudence, il y aura de fortes chances pour que la LFP se soit basée sur cet argumentaire précis, auquel s’ajoutent les matches en Coupe d’Europe du PSG, de Marseille ou bien encore de Rennes et Lille, pour justifier l’incapacité de disputer la prochaine saison à 22 clubs. Reste à savoir si le juge des référés sera sensible à cette argumentation. Réponse attendue dans les prochaines heures.

Publicité

A lire aussi :

> Ligue 1 : L’UEFA donne son accord pour des playoffs !

> Noël Le Graët favorable à une reprise avec du public !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments