Alors que le confinement devrait être prolongé en début de semaine prochaine, le ministère des Sports a réalisé une estimation des pertes liées à la crise du coronavirus dans le secteur sportif. Et les chiffres sont déjà impressionnants en ce qui concerne la Ligue 1. 

Une addition salée

Les droits TV gelés et les recettes de match inexistants, les ressources vont rapidement faire défaut aux clubs de football professionnels, qui se sont mis en quête d’un emprunt, actuellement négocié par le président du LOSC, Gérard Lopez, dans l’optique où un accord serait impossible avec les diffuseurs du championnat de France. En attendant, de lourdes pertes économiques sont à prévoir selon une étude réalisée par le ministère des Sports et relayée par le site France TV Sport.

Effectivement, la Ligue de football professionnel (LFP) ainsi que les clubs pourraient perdre jusqu’à 1,16 milliard d’euros suite à la crise du Coronavirus, dans l’hypothèse où les championnats ne reprenaient pas cette saison. Selon le rapport du gendarme financier du foot (DNCG), les clubs de L1 et L2 avaient généré 2,8 milliards d’euros de revenus lors de la saison 2018-2019, en droits télé, sponsoring, billetterie et transferts. Cette somme sera drastiquement revue à la baisse cette saison.

A lire aussi : 

Ligue 1 : Mediapro prêt à diffuser la fin de saison

Ligue 1 : Le confinement prolongé, la reprise en suspens

Laisser un commentaire