Si la volonté des instances dirigeantes du football français demeure de terminer la saison coûte que coûte, un désir partagé par l’UEFA qui n’a pas hésité à mettre la pression aux Ligues nationales, Denis Le Saint, le président de Brest, a pris le contre-pied de la position officielle en réclamant un arrêt définitif du championnat. 

Priorité à la santé !

Après des atermoiements au début de la crise, avec des sorties médiatiques dispersées de ses acteurs, le football français semblait s’être mis d’accord sur la nécessité de terminer la saison actuellement suspendue en raison de la pandémie du Covid-19, dans l’optique de toucher les droits TV prévus en début de saison. Pourtant, Denis Le Saint a brisé cette unanimité en se déclarant favorable à l’arrêt définitif des compétitions. « De mon point de vue, c’est la fin. Ça s’arrête là. Le championnat doit s’arrêter, clame le président de Brest. La saison ne peut pas reprendre. La sortie du confinement va être très longue et très progressive, le Premier Ministre l’a dit. Il ne va pas falloir trop se déplacer. Les Belges veulent arrêter, les Italiens et les Espagnols ne vont pas traîner. On ne peut pas reprendre. »

Reste à savoir si les clubs de Ligue 1 peuvent se permettre un tel cas de figure, avec le manque à gagner entraîné par un arrêt prématuré de la saison, puisque 290 millions d’euros doivent encore être versés par Canal + et beIN Sports, les deux diffuseurs de la Ligue 1 et de la Ligue 2. « On ne peut pas parler d’argent dans le football quand les gens perdent leur vie, c’est indécent, assène Denis Le Saint. On ne peut pas vouloir continuer coûte que coûte. Si certaines personnes veulent reprendre, c’est une grave erreur. Il ne faut pas gâcher l’image du football. On le payerait très cher. La saison est terminée. Il faut penser à la saison prochaine. Et arrêter définitivement celle-là. C’est la meilleure chose que nous avons à faire. »

Source : L’Equipe

A lire aussi : 

Amiens SC : Vers un paiement différé des salaires ?

L’UEFA met la pression aux Ligues !

2 Commentaires

  1. Plein de bon sens ! Ce président. Et de plus, c’est l’un de ceux qui parlent le moins. C’est souvent ceux-là qui parlent le mieux, et qui réfléchissent avant de s’exprimer.

  2. Voici enfin quelqu’un de sensé. Comment peut-on privilégier l’argent à la santé des joueurs et staffs techniques.
    L’argent est plus facile à trouver qu’une nouvelle vie.
    Cela permettra peut-être de retomber sur terre avec tous ces salaires totalement déraisonnés et indécents.
    Bravo Mr Le Saint, vous osez dire se que pensent tous les joueurs de France et de Navarre.

Laisser un commentaire