Ligue 1 : Une cellule de crise pour « sauver le championnat »


Dans la foulée de la dernière réunion du bureau de la LFP, validant à l’unanimité l’idée d’une reprise des compétitions, huit présidents de club de Ligue 1 auraient pris les choses en main pour tenter de sauver le football. 

La suite après cette publicité

Les gros font bande à part

Après une première initiative de Bernard Caïazzo, le président de Première Ligue, le syndicat regroupant les plus gros clubs français, tuée dans l’oeuf il y a une quinzaine de jours, certains présidents tenteraient de reprendre les choses en main, interférant ainsi avec la Ligue de football professionnelle (LFP), selon les informations de RMC Sport. Créé ces derniers jours, un « cabinet de crise » regroupant les dirigeants des clubs représentants 85% du chiffre d’affaire du football français (Paris SG, Marseille, Toulouse, Nice, Rennes, Lille, Lyon, Saint-Etienne) mais ne comportant aucun membre de la Ligue, s’est donné pour objectif de sauver le football français.

La suite après cette publicité

Une défaite cinglante pour l’instance qui avait pourtant tenté de garder la main en mobilisant l’ensemble des acteurs en créant trois groupes de travail (trésorerie, social et calendrier) pour gérer plusieurs aspects de la crise économique actuelle et nommé quatre présidents (Nasser Al-Khelaïfi, Jacques-Henri Eyraud, Olivier Sadran, Jean-Pierre Rivère) pour gérer l’épineux dossier des droits TV. En attendant, le comité extérieur à la Ligue a prévu de se réunir tous les jours « pour discuter des sujets les plus chauds » précise RMC Sport. Composé de huit dirigeants disposant d’une solide expérience dans le milieu des affaires, son objectif sera aussi de trouver une solution économique à la crise actuelle.

La suite après cette publicité

Dans le même temps, la LFP planche depuis plusieurs jours sur l’hypothèse d’un prêt auprès de fonds privés, émanant notamment d’entreprises américaines. Une offre qui va être transmise aux clubs dans les prochains jours et qui ne sera envisagée qu’en cas d’échec des négociations auprès des diffuseurs des championnats de France. 

La suite après cette publicité

Source : RMC Sport

A lire aussi : 

Ligue 1 : La LFP valide une reprise des compétitions

Ligue 1 : Un président réclame un arrêt définitif !

Laisser un commentaire