Contestant les décisions prises par les instances du football français, au sujet du maintien des relégations en National, Le Mans et Orléans ont été déboutés par le juge des référés du Conseil d’Etat, ce mardi. 

Publicité

Si Amiens attend toujours sa prochaine audience au Conseil d’Etat, le juge des référés a rendu son verdict au sujet des requêtes déposées par Le Mans et Orléans. « Le Conseil d’État a confirmé ce jour la décision du Comex de la FFF de réformer le vote de l’AG de la LFP qui faisait passer le format de la Ligue 2 à 22 clubs pour la saison 2020-2021. » Une décision « injuste et cruelle » selon les deux clubs, officiellement relégués en National en dépit d’un vote de l’Assemblée générale de la Ligue en faveur d’une antichambre à 22 clubs.

Publicité

Cette décision vient un peu plus limiter les chances de l’Amiens SC dans son combat pour une Ligue 1 à 22 clubs. Reste désormais à savoir si le juge des référés du Conseil d’Etat va convoquer une nouvelle audience pour finaliser cette procédure juridique et peut-être bien acter de la relégation en Ligue 2 du club picard.

Publicité

A lire aussi : 

La CAN d’Amiens dévoile ses groupes

Amiens SC : Les supporters n’y croient plus

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire