Ballon Ligue 2
Panoramic

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans le conflit opposant la Ligue de football professionnel (LFP) à Mediapro, principal diffuseur des championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2 cette saison. Alors que le groupe audiovisuel à la tête de la chaîne Téléfoot n’a pas honoré sa première échéance de droits TV, la LFP a décidé de mettre en demeure Mediapro a propos de sa créance de 172 millions d’euros. 

Publicité


Vers une sortie de Mediapro ?

Après avoir refusé une demande de délai de paiement puis une renégociation des droits, la LFP a décidé de passer à l’attaque en obligeant Mediapro à honorer son échéance prévue début octobre d’un montant de 172 millions d’euros (dont 8 millions pour la Ligue 2) selon les informations de l’Equipe. La nouvelle a été confirmée par le biais d’un courrier envoyé aux membres du conseil d’administration de la LFP et aux différents clubs professionnels.

Publicité


« Mediapro s’est bien placé sous la protection du Tribunal de commerce de Nanterre dans le cadre d’une procédure de mandat ad hoc, mentionne le document. Nous avons fait application du contrat qui nous lie avec Mediapro et les avons mis en demeure (sic) de régler les échéances des 1er et 5 octobre, tout en activant la garantie donnée par la société mère du groupe Mediapro« . Cette garantie n’est autre que le fonds chinois Orient Hontai Capital, dont la capitalisation demeure assez opaque.

Publicité


« Il reste alors deux possibilités, soit une issue favorable est trouvée avec Mediapro, soit ce n’est pas le cas, et il faudra envisager la reprise du contrat par d’autres opérateurs, précise Arnaud Rouger, directeur général exécutif de la LFP. Dans l’intervalle, nous nous devons bien évidemment d’être irréprochables malgré les difficultés rencontrées avec Mediapro et devons donc continuer à les accueillir tout à fait normalement dans les stades. » 

En attendant, la LFP devrait souscrire un emprunt pour pallier la défaillance (provisoire ?) de Mediapro, une décision qui dépend encore de l’aval du conseil d’administration et de l’assemblée général de l’instance.

A lire aussi : 

[J7] Amiens SC – Grenoble : l’arbitre du match

Amiens SC : Bernard Joannin s’exprimera vendredi

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments