Ligue 2 : Téléfoot diffuseur jusqu’à la fin de saison ?

Ligue 2 Amiens SC
Panoramic

A l’origine du cataclysme que le football français traverse actuellement, Mediapro n’a pas peur de se couvrir de ridicule ! Alors que le groupe sino-catalan doit définitivement cesser la diffusion des rencontres de Ligue 1 et de Ligue 2 à la fin de ce mois de janvier, le fossoyeur du football français a proposé de jouer les prolongations et de poursuivre la diffusion jusqu’à la fin de saison selon l’AFP. Explications. 

Mediapro veut continuer à diffuser sans payer

Evincé par la Ligue de football professionnel (LFP) pour défaut de paiement et incapacité à honorer ses engagements, Mediapro aurait transmis à la Ligue samedi un courrier dans lequel elle propose que sa chaîne Téléfoot poursuive la diffusion des rencontres « au moins jusqu’à la fin de la saison », et ce « à titre gratuit » puisque le groupe sino-espagnol est dans l’incapacité de payer depuis plusieurs mois. Or, selon l’accord de retrait signé en décembre avec Mediapro, la diffusion des matches par Téléfoot ne pouvait en effet s’étendre au-delà du 31 janvier, laissant planer le risque de matches non-diffusés en février, en particulier le « classique » Marseille-Paris SG du 7 février.

Droits TV : Bras de fer juridique entre la Ligue et Canal+ !

Et alors que Canal+ a longtemps fait office de « sauveur » au début de la crise, la chaîne cryptée appartenant au groupe Bolloré semble vouloir prendre sa revanche, en faisant le choix de faire traîner les négociations et en faisant même part de sa volonté de restituer le lot obtenu par le biais d’une sous-licence auprès de beIN Sports. Dans un tel contexte, sachant que les résultats du futur appel d’offres ne peuvent pas être connus d’ici la fin du mois – même dans l’optique d’une procédure accélérée en l’espace d’une quinzaine de jours – la Ligue est donc confrontée à la menace de l’écran noir, à savoir l’hypothèse de matches non diffusés à partir du 1er février.

Ligue 2 : Téléfoot garde encore la main

Ainsi, après les marques d’intérêt de Canal + via un recours au pay per view (le paiement à l’acte) mais aussi de TF1 et M6 pour une potentielle diffusion de manière gratuite, Mediapro y est également allé de sa proposition, précisant qu’il comptait transférer « l’ensemble de ses revenus à la Ligue », après déduction des coûts opérationnels, selon une source ayant connaissance du dossier citée par l’AFP. « Cette proposition peut également couvrir l’hypothèse d’un appel d’offres partiel, où une partie des rencontres ne trouverait pas preneur », indique-t-on de même source. De son côté, le consommateur devra toujours s’affranchir d’un abonnement pour voir les matches de son équipe favorite. Une situation toujours plus ubuesque.

Jusqu'à 150€ offerts, sur votre premier pari !
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jean
Jean
1 mois il y a

Plus c’est gros, plus ça passe.
Peur de rien Mediapro.

Amiens SC Tribune des Sports

Tribune des Sports avant Dunkerque – Amiens SC

Amiens SC Chambly Lomotey

Amiens SC : Emmanuel Lomotey « est censé être un joueur important »