Ligue 2 : Vers une saison à huis clos ?

amiens sc public

Tandis qu’une jauge de 5 000 spectateurs est actuellement expérimentée, le ministère des sports a brandi la menace d’un retour au huis clos dans les stades, dans un communiqué envoyé à l’AFP, ce lundi. De quoi imaginer une prochaine saison sans supporters en tribune ?

La suite après cette publicité

Des réabonnements limités 

Alors que l’Amiens SC a repoussé à jeudi le lancement de sa campagne de réabonnements, qui sera limitée à 2 500 personnes, la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu a annoncé qu’un retour au huis clos dans les stades était envisagé, « si les mesures destinées à lutter contre la propagation du virus ne sont pas respectées ». Une prise de parole qui fait suite à la polémique suscitée par les comportements des supporters parisien lors du match amical PSG – Waasland Beveren, vendredi dernier. Ne respectant pas le principe de distanciation physique, les supporters du PSG ont suscité l’indignation de plusieurs acteurs du sport français, alors que clubs et Ligues plaident pour le retour d’un public plus nombreux.

La suite après cette publicité

« Respecter les distances et les protocoles sanitaires est une nécessité absolue pour la santé des supporters et de tous les Français », souligne le ministère dans son communiqué. « Des décisions de huis clos pourraient être prises, conformément au droit applicable, si les mesures destinées à lutter contre la propagation du virus ne sont pas respectées lors des prochains matches ». En ce sens, les finales de coupes nationales, prévues ces deux prochains vendredis, s’annoncent déterminantes. Alors que la tendance était plutôt à un élargissement de la jauge des 5 000 spectateurs, grâce à l’existence « clause de revoyure à la mi-juillet », cette option – qui doit être étudiée en Conseil de défense – a désormais du plomb dans l’aile.

La suite après cette publicité

A lire aussi : 

Amiens SC : Prime à la jeunesse en attaque ?

Amiens SC : Un stage pour recomposer une défense

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire