Lille – Amiens SC : Les dogues Lillois ont du mordant

lillois

Les Lillois sont surprenants cette saison. Sous les ordres de Christophe Galtier, ils avaient pourtant frôlé la relégation. Mais cette année, ils enchaînent les bonnes performances. Au point d’envisager une place sur le podium à la fin du championnat. Petit retour sur les forces en présence.

La suite après cette publicité

Un mercato d’hiver au point mort

Si les besoins du club ne sont pas très importants tant l’équipe est compétitive, le Lillois ont malgré tout perdu Fode Ballo-Touré, parti à Monaco. Ils ont recruté Alonso (Celta Vigo), mais l’ont prêté dans la foulée à Boca Juniors. Voici les dernières rumeurs et transferts.

La suite après cette publicité

Départs (rumeurs et officiels): Ballo-Touré (AS Monaco), T.Maia (AS Roma), T.Mendes (AS Roma, PSG), Alonso (Boca Juniors, p).

Arrivées : Alonso (Celta Vigo), Baba (Schalke 04), Barrios (Boca Juniors), Bradaric (Hajduk Split).

La forme du moment

lilloisCes derniers temps, le Lillois sont un peu plus fébriles défensivement mais continuent à engranger les points. Lors des 5 derniers matches, ils ont débuté par un match nul (1-1) face au Stade de Reims, à domicile. Cependant, il aura fallu attendre le temps additionnel et un penalty de Pépé pour s’en sortir. Puis, ils sont difficilement venu à bout des Crocos Nïmois (3-2). Mais ils sont ensuite tombés à domicile face à un adversaire plus qu’abordable, le Toulouse FC (1-2). Ensuite, ils se sont repris an Coupe de France face à Sochaux (1-0) dans un match plus que compliqué. Enfin, ils ont vaincu le SM Caen en Normandie (1-3).

La suite après cette publicité

Lille 1 – 1 Reims (Pépé SP)

Nîmes 2 – 3 Lille (Leão, Bamba, Pépé)

Lille 1 – 2 Toulouse (Leão)

Lille 1 – 0 Sochaux (Araujo)

Caen 1 – 3  Lille (Pépé, Leão, Araujo)

Les Lillois offensifs mais plus fébriles

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le secteur offensif se base sur la vitesse. Le quatuor Bamba, Ikoné, Pépé et Araujo continue de réaliser des performances magnifiques. Ajoutons Leão qui commence à prendre ses marques. De plus, le club possède un gardien très prometteur, spécialiste notamment des penalties, en la personne de Mike Maignan. En défense, José Fonte confirme au fil des rencontres le bien que l’on pensait de lui.

La suite après cette publicité

Cependant, en ce moment, l’équipe, bien que victorieuse, peine à réaliser des performances. Peut-être que les adversaires commencent à bien analyser le jeu lillois. Ou alors l’équipe compte de plus en plus sur les individualités. En tout cas, même face aux adversaires prétendument inférieurs, les Nordistes balbutient leur football en ce moment.

La Pépite : Rafael Leão

lilloisVéritable inconnu à son arrivée en France, le jeune portugais est en train de faire une première saison en Ligue 1 Conforama de tout premier ordre. Après un temps d’adaptation plus que logique, il semble avoir trouvé ses marques. Et aujourd’hui, il enfile les buts comme des perles. Il a pour l’instant marqué 1 but toutes les 100 minutes, ce qui est considérable. Doté d’une vitesse hors norme, il n’en demeure pas moins un joueur très technique et habile dans la finition. Comparé à Kylian Mbappé, il reste un ton en dessous mais pourrait très vite aller voir plus haut s’il poursuit sa progression.

Le Stade : Stade Pierre Mauroy

lilloisNombre de places : 50 157 (capacité commerciale actuelle).

Affluence moyenne 2017 – 2018 : 33 200.

Meilleure Affluence : 49 082 (Lille – PSG, 3 février 2018)

Les Amiénois auront leur chance face aux Lillois qui peinent en ce moment face aux équipes plus faibles sur le papier. Ce serait idéal, histoire de montrer quel est le meilleur club des Hauts-de-France.

Kévin KONRAD

Laisser un commentaire