Ligue 1 Rennes Amiens SC

Après avoir émis le souhait de voir les championnats se terminer au plus tard le 3 août, l’UEFA est allé encore plus loin en appelant les Ligues nationales à tout mettre en oeuvre pour aller au bout des compétitions une fois l’épidémie du Covid-19 enrayée. 

Des exclusions des Coupes d’Europe

Alors que le conseil d’administration du championnat belge a décidé de mettre un terme à sa saison hier en raison de la crise liée à la pandémie de coronavirus, la réponse de l’UEFA ne s’est pas faite attendre ! Par le biais d’une lettre envoyée aux dirigeants des grands championnats européens, que l’agence de presse AP est parvenue à se procurer, l’instance exhorte les Ligues nationales à terminer coûte que coûte leur championnat, quitte à disputer les derniers matches en juillet et août. Signé par les dirigeants de l’UEFA, l’association des clubs européens (ECA) et les dirigeants d’European Leagues (EL), cette lettre martèle que le sort des championnats doit être « décidé sur le terrain. »

Si tel n’était pas le cas, les Ligues nationales jugées défaillantes s’exposeraient à de fortes sanctions, à savoir l’exclusion des équipes pour la Ligue des champions et la Ligue Europa. « Étant donné que la participation aux compétitions interclubs de l’UEFA est déterminée par le résultat sportif obtenu à l’issue d’une compétition nationale complète, une résiliation prématurée jetterait des doutes sur le respect de cette condition, précise le courrier. L’UEFA se réserve le droit d’évaluer le droit des clubs à être admis aux compétitions interclubs de l’UEFA 2020/21, conformément aux règlements de compétition applicables. »

Alors que de nombreux sports ont déjà décidé de se mettre en sommeil voire de tout simplement annuler la saison en cours, le football continue donc de faire cavalier seul avec, en apparence, la seule donnée financière comme boussole. « Nous sommes convaincus que le football pourra redémarrer dans les mois à venir – avec des conditions qui seront dictées par les autorités publiques – et pensons que toute décision d’abandonner les compétitions nationales est, à ce stade, prématurée et non justifiée« , justifient le président de l’UEFA Aleksander Ceferin, le président de la CEA, Andrea Agnelli, et le président d’European Leagues, Lars-Christer Olsson.

A lire aussi : 

Amiens SC : « Des joueurs qu’on ne pourra pas obliger à jouer au-delà du 30 juin »

Luigi Mulazzi (Amiens SC) : « On ne peut pas parler de danger de mort »

Laisser un commentaire