Mulazzi Amiens SC
Panoramic

Si Bernard Joannin avait annoncé la venue de trois joueurs durant les dernières heures du mercato, l’Amiens SC est finalement resté discret en enregistrant uniquement le départ de Bongani Zungu. Dans l’incapacité de dégraisser son effectif, le club picard n’a pas pu finaliser la venue d’Aldo Kalulu. Une dernière ligne droite frustrante sur laquelle Luigi Mulazzi est revenu lors d’une interview accordée à France Bleu Picardie.

Publicité

Amiens fait confiance à son effectif

« J’aurais préféré qu’on puisse ajuster l’effectif sur un ou deux postes. Nous n’avons pas réussi à le faire. Je comprends la déception des supporters car on a toujours envie de faire venir les meilleurs joueurs. Mais une descente n’est pas une montée. Ce mercato n’était pas évident. On va donc faire avec les joueurs dont on dispose, qu’ils se remettent vite fait dans le coup. Vous savez, des types comme Mendoza, Konaté, et même Otero formaient il n’y a pas si longtemps encore quasiment une ligne d’attaque de Ligue 1. Il faut être honnête, ils ne sont effectivement pas au niveau de cette époque-là, mais ce ne sont pas que des noms, il va falloir qu’ils se remettent au boulot« .

Publicité

Source : France Bleu Picardie

A lire aussi : 

Luigi Mulazzi (Amiens SC) : « On n’avait rien promis à Kalulu ! »

Amiens SC : Un money-time sans recrue, un bilan qui laisse songeur

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire