Luigi Mulazzi Amiens SC

A l’image de l’ensemble du club, Luigi Mulazzi est apparu assez abattu après la défaite de l’Amiens SC contre Metz (0-1) samedi soir. S’il veut continuer à croire aux chances de maintien, le vice-président du club n’en est pas moins inquiet à onze journées du terme de la saison.

Publicité

Un terrible faux pas

« Je ne sais pas s’il faut être énervé. Je ne suis pas énervé mais attristé. Je pense que c’est un match que l’on n’aurait pas dû perdre et que l’on a perdu. C’est tout. Que dire ? Je peux vous assurer que c’est très pénible pour toute la direction du club. C’est un match complètement raté. Ce n’est pas une question d’être acceptable ou pas, c’est un état de fait. Il reste encore un peu de matches, ça va être très très difficile. Est-ce qu’on a des guerriers ? Je ne peux pas avoir le même ressenti qu’il y a quelques années par rapport à ce que j’ai vu ce soir (samedi). »

Publicité

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Thomas Monconduit (Amiens SC) : « Comment espérer se maintenir avec de telles performances ? »

Régis Gurtner (Amiens SC) : « Je suis abattu et presque honteux »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

6 Commentaires

  1. Mr Mullazzi, ou sont passés vos joueurs « COUILLUS » comme vous vous plaisez à le claironner dans la Tribune des sports de Mathieu Dubrulle les lendemains de victoire ???….

  2. M Luigi on vous a pas vu faire le tour de terrain à la licorne samedi…. en train de signer les chèques de fin du mois à nos guerriers ??…. enlevez un zéro et vous verrez quils ne choisiront plus leurs matchs. Cette année on a battu marseille lille inquiéter paris lyon et on perd metz et strasbourg… et on va descendre

  3. Remettre les pieds sur Terre et arrêter la politique de l’Autruche. Il n’y a plus l’esprit de combats depuis belle lurette -à quelques exceptions près. Les joueurs choisissent leurs matches. La qualité n’est plus là. Les Pieters, Gouano, Krafth n’ont pas été remplacés et Kakuta n’a pas retrouvé le niveau. Et Ce n’est pas avec Otero qu’Amiens va rester en L1. Et Calabresi, un des meilleurs a disparu contre Metz.

  4. Et bien Mr Mullazzi vous feriez mieux de vous énerver et de remuer vos joueurs qui n’en piquent plus une et qui réfléchissent déjà ou ils joueront la saison prochaine….

  5. Combien de fois les dirigeants ont claironné  » il y a des talents dans cette équipe », circulez tout va bien…….aujourd’hui ils prennent conscience (ou avouent) des faiblesses individuelles et collective, constats que bon nombre de supporters avaient établis dès le début du championnat

Laisser un commentaire