Luigi Mulazzi Amiens SC

Vice-président de l’Amiens SC, Luigi Mulazzi a réagi à l’annonce de la suspension de la relégation en Ligue 2 du club picard, suite à l’ordonnance rendue par le juge des référés au Conseil d’Etat. Selon lui, cette décision oblige la Ligue à valider l’idée d’un championnat à 22 clubs.

Publicité


Une victoire pour le sport !

«  Le club est le plus heureux du monde. Je suis fier qu’on ait cette justice en France. Ce jugement est quelque chose de normal et plein de bon sens. Après un tel jugement, je ne vois pas comment la LFP pourrait encore plus s’enfoncer et refuser une L1 à 22. C’est impossible que la LFP aille au-delà d’un jugement de la justice française. Elle peut attaquer sur le fond mais ça ne change rien car c’est exécutoire. Si ça va très vite, le fond peut être discuté d’ici un, deux ou trois mois. A l’heure d’aujourd’hui, nous sommes en Ligue 1. Il n’y a plus aucun doute là-dessus. On avait attaqué en trouvant anormal qu’on soit relégués au bout de 28 matchs. Essayer de faire disparaître des clubs alors que le championnat n’était pas terminé, c’était injuste. On a été victimes de ça et ça a été réparé. On ne transige pas avec l’injustice, on la répare. Chapeau bas au conseil d’Etat. »

Publicité


Source : 20 minutes

A lire aussi : 

Amiens SC : Le Conseil d’Etat suspend les relégations !

Amiens SC : Le Conseil d’Etat désavoue la LFP !

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments