Luigi Mulazzi Amiens SC

Soulagé de voir son équipe avoir mis fin à l’hémorragie de défaites, Luigi Mulazzi préférait voir le verre à moitié plein après le match nul de l’Amiens SC contre Dijon (1-1), samedi soir.

Publicité


Un résultat logique…

« En toute honnêteté, je pense que le nul est tout à fait équitable car on aurait aussi bien pu gagner que perdre ce match. Surtout, on arrête l’hémorragie de défaites, c’est important pour tout le monde, aussi bien les joueurs que les dirigeants. Perdre quatre matches en encaissant quatorze buts, ça fait toujours mal à la tête de tout le monde. Cette semaine, on s’est efforcé d’encadrer l’équipe, à faire bloc autour d’elle. Au final, on fait un bon nul contre une équipe assez solide, qui a fait son match à l’extérieur. »

Publicité


…mais de légers regrets

« Sur le nombre d’occasions franches, on aurait pu l’emporter. Maintenant, dans notre situation actuelle, l’important était de ne pas perdre, de rétablir la situation. C’est suffisant pour se rassurer même si on va terminer l’année par un match contre le Paris Saint-Germain. Ce ne sera pas facile mais finalement on n’a rien à perdre lors de ce match. Depuis quinze jours, l’équipe est extrêmement rassurée et je suis persuadé qu’on va y arriver. On est tous ensemble pour sortir de cette situation. »

Publicité


Source : France Bleu Picardie

A lire aussi : 

> Tops

> Chiffres

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Libertedexpression
Libertedexpression
10 mois il y a

La situation est très critique beaucoup trop d erreurs ,une énorme faiblesse technique et un manque flagrant d envie …

Gege
Gege
10 mois il y a

Le top 10 il ne fallait tout de même pas rêver déjà se maintenir…et on verra la saison prochaine si on est encore là….

Toto
Toto
10 mois il y a

Ça se satisfait de pas grand chose…
Si on compte la fessée à venir le we prochain ça fera 1pt sur 18 possibles lors des 6 derniers matchs…

Il faudra clairement une tout autre dynamique en 2020 pour s en sortir.
Il faudra également un Ghoddos, Konaté et Guirassy au top de leur forme pour créer une vraie dynamique devant.

L an dernier la déroute des derniers avait bien aidé l asc qui a pu se maintenir avec une faible nombre de points.
Ils n ont plus qu’à espérer que Nîmes et Toulouse continuent sur cette débâcle actuelle… Après on verra si barrage ou pas.

Et Mr Joanin, qui « exigeait » un top10 à Pelissier, il en pense quoi de la situation actuelle ???