Luigi Mulazzi Amiens SC

Les championnats à l’arrêt depuis bientôt un mois, suite aux décisions prises pour lutter contre la pandémie du Covid-19, l’Amiens SC est confronté à une crise de recettes. Pour autant, son vice-président assure que la situation financière s’avère toujours saine dans un entretien accordé à nos confrères de France Bleu Picardie.

Publicité


Une gestion payante ?

Alors que l’Amiens SC avait pris des mesures rapides pour lutter contre le manque à gagner induit par la suspension des compétitions, la décision de Canal + et de beIN Sport de geler le versement des droits TV a fragilisé sa situation. Pour autant, Luigi Mulazzi assure qu’on « ne peut parler de danger de mort » à propos de l’Amiens SC. « Il est évident que cela nous met en difficulté mais on avait prévu toute cette organisation à un moment donné et c’est pour cela qu’on a été très très rapides dans la mise en chômage partiel des salariés du club. »

Publicité


Effectivement, Amiens a été l’un des tous premiers clubs à déployer ce dispositif à l’intégralité de ses salariés. Néanmoins, l’un des plus petits budgets du championnat pourrait-il être fortement impacté à la sortie de la crise actuelle ? « Ce n’est pas le montant d’un budget qui définit la trésorerie d’un club, réfute son vice-président. Depuis des années on a essayé de mener et de manager l’Amiens SC en bons pères de famille et en essayant de ne pas trop prendre de risques. Un moment ou un autre ce style de comportement paye« .

Publicité


Source : France Bleu Picardie

A lire aussi : 

Ligue 1 : Waldemar Kita « propose que les joueurs soient enfermés dans un campus »

Jusqu’à 19 millions de pertes pour l’Amiens SC ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments