les adieux
Christophe Pélissier nostalgique

Le mercato est décidément un sujet sensible à l’Amiens SC. Questionné à ce sujet, Luigi Mulazzi a rappelé les besoins du club tout en livrant un message à destination de son entraîneur, Christophe Pélissier.

Publicité

Deux joueurs attendus d’ici le 31 août

« On recherche toujours un excentré gauche devant, on est en négociations avec plusieurs pistes », précise Luigi Mulazzi. Néanmoins, rien n’est simple pour l’Amiens SC comme l’atteste l’échec du transfert de Saman Ghoddos, un temps annoncé à Huesca et finalement proche du Stade Rennais. « Désormais, les recrutements c’est de pire en pire. Les gens, à priori, ne tiennent pas leurs promesses, c’est extrêmement délicat, poursuit le vice-président du club amiénois. Un recrutement à l’heure actuelle est beaucoup plus difficile qu’il y a une année ou deux ans. » 

Publicité

Un apprentissage du haut niveau sur le marché des transferts qui suscite des tensions au sein du club. Alors que Christophe Pélissier attend des actes en matière de recrutement, Luigi Mulazzi commence à se lasser de ce genre de commentaires. « L’impatience du staff, ça fait trois ans qu’on la supporte, assène-t-il. En mercato, un staff veut toujours une équipe complète pour démarrer la saison. Malheureusement, on est encore en mercato, il y a des affaires intéressantes à faire. Je vous rappelle qu’on fera des investissements eu égard à notre budget. » 

Publicité

D’autant que selon lui l’Amiens SC, qui attend encore deux renforts d’ici au 31 août, est « complètement dans les temps, et même en avance par rapport à l’année dernière. »

Romain PECHON

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

1 COMMENTAIRE

  1. plus on va serapprocher du 31 aout moins il y aura de bonnes affaires à faire. Mais pour les gens qui ne tiennent pas leurs promesses, on a pas besoin de leurs mentalités de merde!

Laisser un commentaire